10 « règles d’or » pour avoir un cheval Athlèthe HEU-REUX

Je reprends mon clavier pour participer à  Cavalcade des blogs lancée par Pauline qui nous invite notre définition de l’athlète heureux. Comme le bonheur de mes chevaux est au centre de ma pratique je vais partager avec vous les 10 règles que je m’impose pour optimiser au mieux les conditions de vie de mes fidèles compagnons. Tout ça en échange de quelques concours où il m’offrent le meilleur de leur graine de champion.

Règle Numéro 1 : Beaucoup d’amour

C’est la base d’une relation SAINE. Les plus rustres diront que je suis Cucul la praline mais un peu de tendresse dans ce monde de brut ne fait pas de mal. Les câlins nous remontent le moral et pourquoi pas à nos amis à sabots ???

D’autre part il n’ont pas demandé à vivre selon nos concepts, de ce fait je leur dois une vie la moins rude possible.

Règle Numéro 2 : Des sorties quotidiennes

Mes chevaux vivent en boxe. C’est très commode pour moi, mais ils passent leur journée à m’attendre pour sortir 1h derrière ? J’essaye de leur offrir ce qu’il y a de mieux, alors c’est pour ça qu’ils vont un maximum au paddock : tous les matins qu’il pleuvent qu’il vente ou qu’il neige (quoi que je n’ai pas testé la neige avec eux ! ) ils sortent. Et quand j’en monte un l’autre profite du paddock et j’inverse… Bien sûr c’est plus facile à gérer quand on est en vacances… j’ai cette chance d’avoir choisi « le plus beau métier du monde » qui m’offre également de longues plages de vacances où je me consacre à 100% à eux.

Règle Numéro 3 : de nombreuses sorties en balades

Pour moi c’est indispensable pour le mental mais aussi pour le physique. Ca les met en souffle tout en leur changeant d’air. Ils adorent partir en balade ! En plus en général on part à 2, donc les 2 chevaux partent ensemble pour 2 à 3h de randonnée dans la Vallée du Petit Morin. Il y a un peu de dénivelé, ça les muscles juste comme il faut ! Parfois les balades sont sportives parfois on va faire 15km de pas. Mais c’est toujours bénéfique.

Règle Numéro 4 : beaucoup de travail sur le plat.

Ayant des chevaux de CSO je ne saute pas tous les jours ! Le travail sur le plat dans la décontraction est prédominant. Pour le gros je dois sauter maxi une fois tous les 10jours, et pour la jeune qui a besoin de prendre en expérience je fais une séance de saut par semaine. Avoir un athlète c’est avoir un cheval musclé !

Règle numéro 5 : du matériel adapté

Il est indispensable de bien sélectionner son matériel. Notamment la selle, il ne faudrait pas qu’elle cause de douleur malvenues pour être performant en concours ! Il va de même pour tout le matériel qui l’entoure : bridon, protections couvertures. Tout le matériel de mes chevaux est choisi avec soin. D’ailleurs leur garde robes est plus complètes que la mienne…. cherchez l’erreur !

Règle numéro 6 : des massages tu feras !

Bien masser les chevaux pour les aider à se remettre des petits coups durs. J’utilise le gel à l’arnica  New Legs de Equibao après quoi je pose la Couverture massante de Horseware pour décontracter au mieux les petites tensions.

Et si vraiment mon cheval est tout raidouille où qu’il a fait des folies de son corps dans le paddock en glissant dans le paddock je lui donne de l’arnica liquide : le Traumacedyl. Ca m’a été conseillé par l’ostéopathe de mes chevaux et c’est magique !! J’en donne aussi après les gros week end de concours pour limiter les courbatures.

Règle numéro 7 : check up osthéo

2 fois par an au minimum mon ostéopathe rend visite à mes loulous. Si je vois qu’un truc change chez eux sur le plan locomoteur (genre mon cheval ne passe plus le garrot pour sauter) je l’appelle et elle passe dans la semaine ! Je vois les effets positifs de l’osthéo avec Tinka’s : avec le temps elle a de moins en moins de manip’ à faire sur lui. Sauf gros choc du style : il s’est bloqué dans son boxe en mettant ses pattes dans sa courroie de queue (si si mon cheval est un boulet… )

Règles numéro 8 : un travail à pieds

règles d'or

Je ne passe pas ma semaine sur le dos de mes chevaux. Il y a des jours dans la semaine où je me consacre à eux A PIEDS ! Avec un licol éthologique ou en longues rênes. Ca leur fait un petit break dans la semaine et moi ça me permet de les voir évoluer sous un autre angle. D’autre part ce travail a pieds est très bénéfique dans notre préparation, on obtient de la décontraction, les chevaux répondent mieux à la voix (et je suis de celle qui demande la foulée à la voix quand elle n’a plus de jambes pour pousser la patate sur les 120 ! ). 

Règle numéro 9 : reste Humble !

De l’humilité tu auras. On leur en demandé déjà beaucoup, alors souvent la barre c’est pas de sa faute !! Oui même si il a laissé trainer un postérieur ! C’est à toi de l’amener dans les meilleures conditions, de bien dessiner tes courbes pour arriver sur LA bonne foulée qui l’aidera à faire le meilleur saut ! Je sais c’est plus facile à dire qu’à faire !

Règle numéro 10 : les observer pour mieux les comprendre

 

Je passe beaucoup de temps à les regarder de loin de près. Je regarde si tout va bien pour eux. Ils sont sereins joueurs, et même taquins ! A force de les observer je peux savoir quand quelque chose cloche, et je me trompe rarement ! Et pourquoi pas apprendre à communiquer avec eux ? 

 

C’était un petit condensé de tout ce que je peux mettre en oeuvre pour avoir des chevaux de sport Heureux. De quoi allier mes 2 passions le sport et les chevaux !

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

2 Commentaires

  1. J’aime bien ta vision de l’athlète heureux , elle ressemble à la mienne Faire l’article sur un format listé c’est une super idée Par contre tu as un petit soucis de mise en page sur ta règle numéro 8 .

    • oui j’ai modifié ! Je dois avouer que j’ai fini cet article avant de me coucher hier soir … La prochaine fois je me réveillerai plus tôt !!
      Pour ce qui est ma vision de l’athlète heureux c’est clairement de l’investissement pour mes chevaux. Je peux paraître exigeante et maniaque aux yeux de certains mais c’est tout simplement parce que leur bonheur prime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?