La communication animale, rencontre avec Ludivine.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Hey, j’espère que ça gaz pour toi dans cet automne humide et déprimant (oui ce n’est pas ma saison préférée… la seule chose qui me botte à cette période c’est les chaudes couleurs des Erables ! ). Bref, je viens te rejoindre avec ton chocolat chaud (avec un chamallow dedans c’est trop bon ! ) et ton plaid pour te parler de Communication Animale. Si tu me suis depuis un petit bout de temps, tu n’es pas sans savoir que j’avais déjà tenté l’expérience. Et j’avais eu quelques réponses à certaines de mes questions. Mais cette fois-ci c’est Tinka’s qui passe au crash test avec une nouvelle personne  (pour voir si les points de vues pouvaient varier !)

Petit rappel sur la communication animale 

La communication animale c’est une façon de communiquer avec les animaux (wahou je t’épate là non ? ). En sommes, c’est une sorte de télépathie, un sens que l’on a perdu avec le développement du langage (donc à la fin de la préhistoire quoi ! ). Mais les animaux ont gardé ce sens « télépathique », et communiquent entre eux de la sorte.  Certaines personnes (comme Ludivine) travaillent sur cette capacité là peuvent ressentir des émotions, revoir des images pour mieux comprendre le vécu de nos animaux.

10 questions à Ludivine

Comme je te sens encore sceptique sur la chose je te propose 10 petites questions que j’ai posé à Ludivine !

Depuis quand pratiques-tu la communication animale ?

 J’ai commencé la formation en juillet 2018 et je pratique officiellement depuis août 2019 

Comment as-tu découvert cette pratique ?

J’ai toujours eu un lien très fort avec les animaux. J’ai souvent réussi à dénouer des situations compliquées avec les animaux des personnes de mon entourage et ma rencontre avec Genevieve Pellier il y a trois ans a été un déclic pour moi.

Pourquoi t’es tu lancée là dedans ?

Ce sens inné du contact avec les animaux a été décuplé lors de ma formation avec Geneviève. C’est assez naturellement que je me suis dirigée vers la communication animale. A vrai dire, pour moi cela est une évidence.

 Comment t’es tu formée ?

Comme vous l’avez compris j’ai suivi la formation de Geneviève Pelier qui est une référence pour ne pas dire la précurseuse en France de la communication animale.

Est-ce difficile de pratiquer la communication animale ? C’est à porté de tout le monde ou faut il des « prédispositions » ?

Ce n’est pas difficile quand on a cette sensibilité  «hors norme» que je considère comme un don. En revanche, n’est pas communiquant animal qui veut. Sans prédisposition, je pense que c’est très difficile voire impossible. Par exemple, lors de ma formation chez Geneviève nous étions huit initialement et j’ai été la seule à atteindre le niveau 2.
 

Est ce que quand tu connais le cheval sur les réseaux ou dans la vraie vie tu n’es pas « influencée » ?

Non, les réseaux et la vraie vie ne m’influencent pas dans la mesure où ce n’est qu’une partie de sa vie que je connais.Les chevaux en général me montrent  souvent des choses que je ne vois pas ou ne connais pas d’eux. 

Comment communique le cheval avec toi ? Il te parle ? T’envoie des sensations ? Comment arrive tu à tout interpréter ?
  Il faut savoir que le cheval ne parle pas. Il me renvoie des images et des émotions que mon cerveau interprète avec des «mots humains».

 

En ce qui concerne le scanning, as-tu suivi des chevaux aux besoins particuliers ? As tu pu déceler certaines choses auxquelles mêmes les vétérinaires n’arrivaient pas à trouver la cause ? 

Récemment, j’ai vu une jument de mes ecuries qui présentait une boiterie depuis 6 mois. Tous les vétérinaires s’orientaient vers une boiterie de dos mais suite au scanning la jument m’a renvoyé une douleur provenant de l’antérieur gauche. Après contrôle du vétérinaire, il s’est avéré que la jument souffrait d’une entorse.

Le communiquant ne remplace en aucun cas un professionnel de santé (vétérinaire, dentiste, ostéopathe etc..) il aide simplement à cibler les douleurs.

 

  Qu’est ce qui te plait le plus dans cette pratique ?

Ce qui me passionne c’est avant tout la rencontre avec l’animal. Le fait de pouvoir apporter de l’apaisement aux chevaux et aux chiens ainsi qu’à leurs propriétaires me comble réellement. C’est un échange humain animal extrêmement enrichissant. 

 
  D’après toi quelles sont les limites de cette pratique ?
Il n’y a pas de limite à cette pratique. Néanmoins, je conseille et j’appelle à la vigilance car comme je vous l’expliquais n’est pas communiquaant qui veut. Et une mauvaise lecture peut nuire fortement à une bonne relation cheval cavalier

 

Ludivine noel communication animale

La communication de Tinka’s ma grosse Patate

Bon c’est sûr ça fait très extra-terrestre de parler de tout ça, mais après tout si la quatrième dimension existe…. on peut admettre que les chevaux peuvent nous « parler » non ? 🙂 

Suite à cela j’ai voulu voir ce qui trottait dans la tête de ma grosse patate.

Bien sûr, je ne vais pas révéler l’entièreté de l’entretien entre Ludivine et Tinka’s car déjà son compte rendu tient en une bonne page que nous avons débrieffé pendant a peu près 1 heure au téléphone… et également parce que je préfère garder certaines choses pour moi !

Dans un premier temps, Ludivine a remonté l’histoire de Tinka’s, de son plus jeune âge jusqu’à aujourd’hui. Savoir s’il avait été chouchouté par sa maman, quel était son tempérament poulain. Tout ce que j’ai appris colle avec ce que je savais de son passé. Et explique également des choses que je n’arrivais pas à comprendre chez lui : par exemple ses moments de « terreurs » quand il sent qu’il a fait une bêtise, on n’a parfois même pas le temps de se fâcher qu’il est déjà parti très loin dans la fuite…. 

Un cheval bien dans ses pompes

Globalement Tinka’s se sent très bien à nos côtés, il est dans sa bulle avec moi et a découvert une chose extra : le CROSS là il répond à ma grande questions sans même que je lui ai posé : préfère-il le CSO ou le Complet ? La réponse était claire pour Ludivine, le complet il A-DO-RE … Bon j’avais compris moi aussi le message mais c’est fou l’image qu’il lui a renvoyé, c’était clairement la sensation que moi j’avais quand j’étais sur lui, et ça j’en ai parlé à peu de monde. Je l’ai aussi questionné sur sa relation avec mon chéri, qui l’emmène souvent en balade (chéri-chou voulait savoir si il était aimé ! ) Et bien là… mon cheval dit : ce mec il est gentil, mais ne cherche pas à créer de relation avec moi donc je n’en crée pas non plus, et puis je veux être loyal à ma maman ! Bref mon chéri n’a pas trop aimé mais moi ça m’a mis des papillons dans le coeur ✨

Tinka’s a l’air facile au premier abord mais il est très compliqué et ne se livre pas facilement.

 

 

C’est totalement ça, Tinka’s est un cheval qu’on pourrait mettre sous la selle de n’importe qui, mais quand on creuse, on a du mal à obtenir ce que l’on veut vraiment, il est facile au début, genre livré avec la notice d’emploi, mais quand on a finit de la lire on se dit « heu il manque un truc là non ? ». 

Ludivine m’a dit une chose qui m’a touché : Tinka’s est bien là où tu es bien, il s’adaptera toujours à toi, à sa vie en boxe ou en pré, tant que tu n’es pas loin il sera bien.

Bon c’est sûr, il n’y a pas grand chose de négatif, je ne m’attendais pas à autant de choses positives, il aime ma façon de le travailler ça lui convient parfaitement, il aime nos moments à 2, et commence à apprécier le travail à pieds également.

Le scanning 

Mais là où Ludivine a visé juste c’est le Sanning.  Le scanning consiste à savoir les points de douleurs blocages du cheval ,ce qui fonctionne dans son transit etc…

Ca tombait bien car je le montrais à une Ostéo quelques jours après donc j’ai pu vérifier : mâchoire bloquée, épaule douloureuse, contracture musculaire dans la cuisse gauche. Tout cela a été confirmé par l’ostéo. Et tout ça sans voir mon cheval hein 🙈

 

Alors oui, je peux passer pour une folle-dingue mais j’assume, j’ai également passé mon chien en communication  (lui n’est pas trop sur les réseaux, donc ça me permettait d’être encore sûre !! ) et Ludivine m’a encore bluffé par le retour qu’elle m’a fait de mon toutou, et oui la communication animale marche pour Tous les animaux, donc si tu as des questions sur ton chien elle peut te dépanner !  Je pense que le mieux c’est d’essayer, les animaux renvoient des images à Ludivine, qu’elle interprète, après en fonction du vécu de chacun l’interprétation peut varier, là est tout l’intérêt de débriefer avec Ludivine pour qu’elle décrive clairement ce qu’elle a vu. Et parfois cela fait beaucoup plus sens  !

Et le prix dans tout ça ?

Tout  travail mérite salaire, Ludivine propose une communication à distance pour 40 euros, en présence à 50 euros, ou un scanning seulement à 30 euros. Tu peux lui demander une formule « à  la carte ». Ludivine est très abordable, très ouverte, et humaine. Le courant est très vite passé avec elle, on sent son sérieux.

Une expérience que je recommencerai volontiers ! N’hésite pas à suivre Ludivine sur sa page Facebook et à la contacter au besoin, elle est très disponible et à l’écoute des demandes. 

Et toi tu penses quoi de la communication animale ? Tu as déjà testé ?

leo. quis, accumsan mattis nec Aenean sed luctus venenatis eget libero leo