A la rencontre des créateurs d’une caméra intelligente

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Hey ! N’as-tu jamais envie de savoir ce que faisait Pompon pendant que tu étais en réunion au travail ? Toi aussi tu te réveilles la nuit en sursaut en te demandant si tu as bien fermé la porte du box ? Et si Pompon arrivait à sortir et se goinfrait de granulés ? Oh la nuit blanche que voilà, une colique par dessus tout ça ? Oui, on balise tous pour nos petits protégés. Déjà parce-qu’on les aime, mais aussi ne nous mentons pas : leur soins peuvent vite te couter un rein et que si tu peux épargner ton compte en banque ce serait pas mal non?  Cet été j’ai fait la rencontre de Victoria et Julien les fondateurs de NOVOSTABLE. C’était donc l’occasion ou jamais de faire une petite interview pour en savoir plus sur cette StartUp Française (et toi-même tu sais qu’on soutient le Made In France !)

Pouvez-vous nous dire qui est derrière NOVOSTABLE ?

Je suis Victoria, cavalière de saut d’obstacles. J’ai beaucoup monté jusqu’à mes 25 ans, puis j’ai un peu mis l’équitation entre parenthèses. Mais je me suis remise à cheval grâce à ce projet mais j’ai toujours eu des chevaux même quand je ne montais plus j’avais encore mes chevaux, j’ai fait un peu d’élevage aussi.

Professionnellement : j’ai fait un double master de management et commerce international à l’étranger au Danemark.Pour la petite histoire, quand j’étais là-bas, je montais pour Tina Lund, qui était une cavalière de l’équipe du Danemark c’était très sympa !

Après j’ai fait une bonne partie de ma carrière en Belgique, où j’ai fait un tout petit peu d’Audit financière pendant 2 ans et après le gros de ma carrière est dans le monde du Marketing Digital : des sites webs, applications mobiles. Ma spécialité là dedans étant l’expérience utilisateur: définir toutes les interactions des utilisateurs du web. 

Je suis partie ensuite vers la direction de projets, et Account manager. J’ai fini en Suisse ,à Genève, dans une grosse agence digitale, où je m’occupais beaucoup de comptes de montres de luxe.

J’ai connu Julien dans cette société Suisse où nous avons travaillé ensemble. Puis de fil en aiguille, nous sommes maintenant en passe de se marier et fonder une famille ! Nous nous sommes lancés ensemble dans l’aventure Novo Senso et NOVOSTABLE.

Julien a commencé en tant que chercheur à l’INRA, plutôt sur les végétaux, le maïs en particulier. Il s’est tourné vers l’informatique, faisant de l’intelligence artificielle appliquée pour le compte de l’armée. Puis il est parti en Suisse où il a travaillé dans l’informatique Business. Architecture technologique, et business développement: il a crée des lignes de services et développé du business. Il est a la fois directeur technique et innovation et responsable du développement commercial.

On se complète bien !

 

novostable
novostable
novostable

Depuis quand la société existe ?

Nous avons crée notre société en Juillet 2019. Il aura fallu un an pour clairement définir le projet, après pas mal de business plans et d’études. La société mère s’appelle Novo Senso. Nous n’avons pas vocation d’être mono produit. Nous souhaitons également proposer des produits à destination des agriculteurs (un collier connecté pour les vaches laitières) .

 Nous avions ces deux approches : l’une plus capteur (pour les vaches) l’autre plus vision intelligence artificielle. Et puis les choses ont fait que nous avons décidé de nous consacrer pour l’instant à la caméra pour les chevaux. Ainsi, nous avons crée une marque spécialement dédiée : NOVOSTABLE pour adresser ce marché équin.

Aujourd’hui toute l’équipe est dédiée à NOVOSTABLE.  

Combien de personnes travaillent dans la société ? 

Aujourd’hui nous sommes 11 dont 5 alternants. Nous accrochons vraiment sur le concept de l’alternance, nous avons vraiment des jeunes très talentueux et motivés, pour les jeunes boites c’est vraiment génial. Avec les 6 postes en CDI nous formons une belle équipe.

Pour une petite société ça fait déjà un beau petit monde, comment vous organisez-vous?

Une partie du personnel est spécialement dédiée à la plateforme de l’Intelligence Artificielle qui traite les données au sein de NOVOSTABLE. Côté  marketing nous avons aussi 2 alternants pour lancer la partie commerciale. C’est un produit à la fois mécanique, électronique, technologique et innovant.

 

novostable

Pourquoi ce choix de noms Novo Senso et NOVOSTABLE ?

A la base c’est Novo Senso. C’est beaucoup de recherches, déjà d’une part pour trouver un nom disponible ! 

Novo pour nouveau. C’était même parti pour « Novo Sensor » car le collier des vaches est plein de capteurs (sensor). Puis ça faisait aussi Nouveau Sens.

Nous avons déjà une identité avec Novo Senso : le S connecté cela nous paraissait sympa de garder cette identité avec nos autres marques. Le S m’a fait pensé au mot Stable: ainsi, nous avons pu nous rapprocher de notre société mère. Ainsi nous avons donc opté pour le nom de NOVOSTABLE.

 

D’où vous est venue cette idée ?

J’ai toujours eu le soucis de savoir comment allaient mes chevaux. Quand j’habitais sur le site où étaient mes chevaux ça allait, mais par exemple, actuellement, il sont en pension en écurie, et je ne pouvais pas les surveiller. Je me suis dit qu’un jour j’aurai mes écuries, mais : comment je fais pour les surveiller même quand je ne suis pas là ??

Comment je les surveille ? Parce-que j’ai déjà eu trois des coliques la nuit, à entendre le cheval taper dans le box, se rouler. Ça peut toujours arriver à n’importe quel moment et ils aiment bien choisir le moment où il n’y a personne. 

J’avais donc besoin de trouver une solution qui surveille mes compagnons équins à ma place. C’est vraiment la mission de base.

Julien a beaucoup travaillé dans l’IA (intelligence artificielle) c’est lui qui m’a dit : « il faut introduire de l’intelligence artificielle » pour pouvoir avoir quelque-chose de beaucoup plus poussé, plus intéressant qu’une simple caméra de vidéosurveillance qui demande qu’on soit derrière et qu’on regarde.

Le concept de NOVOSTABLE, c’est qu’on peut vraiment vaquer à autre chose et avoir l’esprit tranquille en se disant que « quelqu’un » ou quelque-chose d’autre surveille les chevaux en permanence.

novostable

Comment ça fonctionne ?

Il y a une caméra: faut le voir comme un oeil qui visionne le cheval 24/24. Dans cette caméra il y a déjà de l’intelligence artificielle à l’intérieur : il y a une carte graphique hyper puissante (c’est la même technologie que pour les véhicules autonomes Tesla). La carte graphique à l’intérieur permet d’analyser la place du cheval dans le box et analyse tous ses mouvements, ça fait comme une cartographie de ses activités dans le box.

Il y a une première analyse qui est faite des ses mouvements les 7 premiers jours par la caméra. Cette analyse est envoyée dans le cloud où il y a un deuxième algorithme plus puissant qui prend tous ces points et va les comparer par rapport aux habitudes du cheval (il y a 1 semaine, un mois etc…) qui va pouvoir extrapoler pour juger si tout va bien ou si c’est anormal et il envoie une alerte en cas de problème.

On utilise ce qu’on appelle la « détection d’objets » (en IA ça s’appelle comme ça). Ça prend tout le cheval dans son environnement.

L’algorithme est fait chez nous : c’est notre coeur de métier. On a un docteur en datas science supervisé par Julien. Ensemble, ils ont construit cet algorithme. On a commencé par la labellisation de données pour que la caméra reconnaisse ce qu’est un cheval, où il se situe et apprenne vraiment à connaître les chevaux : identifier son corps sa tête  pour pouvoir vraiment le « labelliser » dans son box en permanence 

novostable
novostable
novostable

Quel est l’objectif de l’IA?

Le rôle c’est vraiment de surveiller le cheval dans le box, 24/24 7jours/7 et de toujours analyser et comparer. La première fois que l’on installe la caméra, on la laisse 7 jours fonctionner dans le box et on demande bien à ce moment là d’être sûr que le cheval soit globalement en bonne santé et que tout va bien.

Comme ça pendant ces 7 jours la caméra apprend quel est le comportement classique de ce cheval dans le box.

Elle est vraiment auto-apprenante de chaque cheval. Car il y a des chevaux qui sont calmes d’autres qui sont agités et c’est finalement leur nature normale. Le jour où celui qui est calme devient agité (et inversement) c’est là qu’il y a un problème.

Après les 7 jours « d’apprentissage » la caméra va avoir une sorte de « carte  » avec plein de courbes et si un jour il y a une variation ou un évènement « particulier » qui n’est pas dans  la routine classique elle va alerter l’utilisateur.

C’est ce que l’on va appeler les comportements « anormaux« . 

Elle donne aussi d’autres informations 

  • Lorsque le cheval se couche : elle va indiquer le nombre de fois où il s’est couché sur les dernière 24 heures.  Combien de temps il est resté couché. Comme ça chaque jour cela peut donner une indications sur les habitudes du cheval. Si un cheval se couche 4 fois par jour et qu’un jour il se couche 10 fois il y aura une alerte pour dire qu’il s’est couché  beaucoup plus que d’habitude.
  • Il y a le taux d’activité: qui va donner une « note ». Si le cheval est plus calme ou plus excité qu’à son  habitude. Il y a plusieurs degrés : pour l’instant on n’a que « normal » « excité » « calme » .Mais à terme on aimerait préciser ces degrés.
  • Il y a le temps de repos : lorsque le cheval ne bouge plus et qu’on associe ça à du sommeil.
  • Les alertes d’entrées/sorties : lorsque le cheval sort et entre du box. Si cette alerte apparaît lorsque personne n’est à l’écurie (au milieu de la nuit) on sait que c’est pas normal ! 

La caméra est-elle équipée de micros ?

Un micro est intégré dans les caméras. Cette option sera activée très bientôt par une mise à jour software (dont bénéficieront toutes nos caméras). L’intelligence artificielle pourra aussi apprendre à analyser les sons aussi ! On pourra donc détecter un cheval qui tousse, qui gratte, qui grogne etc.. 

Il y a-t-il un haut parleur également (pour parler au cheval) ?

Vous n’êtes pas la première à émettre cette idée. Nous allons y réfléchir! 

 En fait notre objectif : c’est de permettre aux utilisateurs de nous solliciter pour ajouter des fonctionnalités qui répondraient à leurs besoins. Notre produit sera donc en perpétuelle évolution grâce aux retours de nos utilisateurs

 

Comment fonctionne le système de notifications ?

La solution globale comprend : la caméra avec l’IA, et un application mobile. Il y a une petite configuration rapide à faire pour associer : la caméra le cheval et l’application. C’est sur cette application mobile qu’on a un tableau de bord avec les informations de comportements du cheval  et c’est là qu’on va recevoir les notifications et un SMS.

Une alerte sera envoyée quand un comportement anormal sera détecté. On pourra affiner le type de notifications qu’on veut recevoir : par exemple pour les entrées/sorties de box si on veut recevoir ou non les notifications concernant ce paramètre on pourra activer/désactiver les notifications.

On pourra affiner le degré de notifications : si on veut être averti dès qu’il y a une « légère » variation ou si on veut être averti que lorsqu‘il n’y a que le comportement à risque.

Tout sera personnalisable. Mais ce sera mis en place dans un second temps.

L’avantage de notre produit, c’est que quand il y aura des mises à jour, même notre premier produit vendu évoluera. Les mises à jour se feront directement et à distance. Toutes les nouvelles fonctionnalités seront disponibles sur toutes les caméras.  Toute la partie Software sera amenée à évoluer constamment au fil des retours clients.  

 

novostable

Quelles sont les contraintes d’installation ?

Sa fonction première est dans les écuries. La caméra est donc branchée au courant. Ça nécessite donc une alimentation sur place pour alimenter ce petit moteur.

Nous sommes en train de développer une version nomade pour l’emmener en concours qui aura un lot de 2 batteries qui permettra de tenir toute la durée d’un concours. Il y aura une plaque supplémentaire qui permettra de fixer la caméra sur les boxes démontables et d’y ajouter un routeur 4g (pour transmettre les informations au cloud).

La version de base est Wifi, si on n’a pas de wifi dans les écuries, il suffit de prendre un petit routeur 4G qu’on peut venir coupler.

Avec un petit abonnement de 5GO on suit un cheval sans problème.

 

Les vidéos sont donc enregistrées sur un cloud et on peut les consulter en replay ?

On reçoit 2 fois par jour (2 tranches de 12heures : la journée et la nuit) des timelapses qui permettent de voir ce qu’il s’est passé en version accélérée.

Sinon il y a la fonctionnalité live : pour voir son cheval en direct.

  • Quand il y a eu un comportement anormal qui a été détecté là il est enregistré et on peut le re-visionner plus tard si on ne l’a pas regardé de suite. 
  • Quand c’est en train de se passer on est en live et on consulte sur l’application. Quand on se rend compte que l’utilisateur n’est pas actif à ce moment là la séquence est enregistrée pour être consultable à postériori par l’utilisateur.

Il y a un fil d’actualité qui reprend tous les évènements. Quand le cheval rentre, sort, se couche se lève. C’est là qu’on va retrouver les timelapses. On peut remonter super loin. L’utilisateur peut ajouter des observations lui-même pour en faire un carnet de bord : les résultats de concours, les ferrures, vaccins, les raideurs au travail… 

 

A quoi ressemble l’application NOVOSTABLE ?

  • Il y a la partie où on peut voir le cheval en live.
  • Les analyses du cheval : si il est plus ou moins actif: le temps de repos et le temps passé hors du box , le temps passé couché/debout. 
  • On va retrouver tous les évènements du fil d’actualité ,et les timelapses, la température du box.
novostable
novostable
novostable
novostable
novostable

Des écuries ont déjà testé votre produit ?

Nous avons actuellement trois écuries partenaires qui testent actuellement la caméra. Une d’entre elles est un centre de poulinage. Nous développerons également une fonction « poulinage » à proprement parler dans un second temps. Mais le gérant du centre de poulinage nous disait qu’il appréciait déjà beaucoup le produit, que ça lui avait déjà bien facilité la vie pour surveiller ses juments.

 

Est-ce un produit Made in France ?

Le produit a été imaginé et dessiné chez nous, en France.

Evidemment, les composants électroniques, on ne peut pas le cacher, ne peuvent venir que d’Asie. Mais l’assemblage du produit est fait en France à Annecy. Le gros de la valeur de la caméra est Français : c’est donc du Made In France.  

 

Comment financer un tel projet car j’imagine que ce n’est pas donné à toutes les bourses ?

Nous nous finançons nous-même avec l’aide de la région à l’aide du plan « Start Up and Go » qui permet de recevoir des prêts donneurs. Ce sont des prêts qui sont fait à notre nom propre mais à disposition de l’entreprise. Cette aide se complète par la BPI, ce sont des prêts.

Nous avons aussi des investisseurs privés qui ont à peu près 20% de nos parts. 

Depuis Juillet nous sommes officiellement membre chez Hippolia. Nous sommes aussi JEI : jeune entreprise innovante.

novostabbe

Quel est le tarif de ce produit ?

Pour le moment nous proposons 2 offres.

  • La première pour les « particuliers » : la Smart Cam One

Cela peut évoluer.

Pour l’instant : 749 euros pour la caméra + 15 euros par mois pour l’accès à l’intelligence artificielle et les datas. Si on prend le forfait sur l’année 2 mois sont offerts.

Certes le prix d’achat initial peut faire peur au début. Mais nous avons fait le choix que notre produit (qui est évolutif grâce aux mises à jours logicielles gratuites) soit durable et bénéficie d’un forfait abordable.

  • Puis il y a l’offre « multi » spécialement dédiée aux écuries à partir de 6 chevaux. 

Nous comprenons que c’est un investissement conséquent.

novostable

D’autres projets en tête ?

 

Nous avons plein d’idées d’amélioration de notre produit de « base ». Nous avons d’autres idées. 

D’abord nous aimerions nous consacrer à l’offre »multi ». Ensuite nous aimerions adapter le produit  pour le pré, d’abord pour les chevaux qui font prè/paddock. Mais nous aimerions également nous axer sur le suivi d’élevage (en troupeau) grâce à un drone.  De gros projets en somme !

 

D’autre part, nous avons été invités par l’Ambassade de France, pour représenter la France dans une mission sur le savoir faire équin à l’exposition universelle de Dubaï en Décembre 2021, cela promet d’être une riche expérience !

 

Quel est le calendrier de lancement de la caméra? 

Du 5 octobre au 5 novembre 2021 nous faisons un mois de pré-commande. Nous utilisons une plateforme de crowdfunding pour nous aider dans ce lancement.

Les gens commandent en avance et profitent d’offres très généreuses. La livraison est prévue pour Janvier 2022. 

Les cavaliers pourront retrouver la caméra sur notre stand à Equita Lyon et faire leur pré-commande sur le stand.

novostable

That’s all folks !

Voilà nous arrivons au terme de cette interview. Je remercie Victoria et Julien de m’avoir accordé de leur temps pour me présenter leur petit bijou.

On se donne rendez-vous très vite pour découvrir le produit !

En attendant, je t’invite à les suivre sur les réseaux Facebook et Instagram, à faire un petit tour sur leur site web et pourquoi pas bénéficier de leur offre de pré-commande à prix tout doux ! 

Je les félicite déjà grandement pour tout le coeur qu’ils ont mis à lancer leur Start-up et leur souhaite une belle aventure !