Maracuja : le cahier que tes enfants vont dévorer !

Hummm l’odeur des gaufres bien chaudes, les grillades, et les mojitos se sont très vite envolés. La rentrée est déjà consommée et je vois déjà vos petites têtes blondes perdre de l’entrain. Nous allons donc causer école, un domaine qui me tient à coeur puisque c’est aussi mon métier ! Comment ça je me trompe de blog ? Non non je ne me trompe pas ! Je vais te présenter une petit carnet qui va aider nos chère petites têtes blondes à aimer les maths, le français et j’en passe grâce à un petit magazine : Maracuja.

maracuja

Présentation de Maracuja.

Maraquoi??????

Et bien pour ta culture personnelle un maracuja est un Fruit de la passion. Quel joli nom donc pour un « cahier de vacances » dédié au sport préféré de notre progéniture

Le principe de maracuja

Un magazine tous les 2 mois. Mis au point par des professionnels de l’édition de jeunesse et des enseignants. 

 

Comment cette idée à germé ? 

C’est à Vincent que l’on doit la naissance de Maracuja, dans son ancien job, il a du faire des recherches sur la motivation d’équipe, il est tombée sur une vidéo qui amène une réflexion, sur le formatage de notre société de consommation dont nous sommes tous victimes, y compris à l’école. En parallèle, Vincent, donnait des cours particuliers et a pu tester le concept de customiser l’apprentissage grâce à sa passion. C’est ainsi que le concept vit le jour. Damien y ajouta sa touche pour lui donner vie en avril 2017

Les motivations de Vincent et Damien

Tous deux partagent une conviction forte avec toute l’équipe : prendre du plaisir à apprendre est la clé du monde de demain ! La mission que l’on se donne : (re)donner l’envie d’apprendre !  Et clairement c’est également mon mots d’ordre dans ma classe : apprendre doit être un plaisir.

Cependant, Maracuja, comme toute start-up qui se respecte rencontre des obstacles : tels que ; se faire connaître encore plus et arriver à ce que leurs produits soient utilisés par des enfants « peu scolaires ».

 

Maracuja ne compte pas en rester là, en ce qui concerne la partie équitation , des partenariats avec des centres équestres se multiplient. Et concernant les autres thématiques sportives : ils initient une recherche de financement (si tu es un généreux donateur : fonce !!! )

 

Mon avis sur la chose.

Alors cela fait plusieurs mois que je potasse cet article… mais je ne me sentais pas de t’en parler en plein été sur ta chaise longue. Alors c’est une fois mon « rush de rentrée » passé que je t’en parle.

J’accroche pas mal avec le concept, il colle bien avec ce que l’on attend d’un élève sans trop l’assassiner de choses « impossibles » à ses yeux. Les exercices sont ludiques et toujours en lien avec le monde équestre.

Actuellement 2 livrets de niveaux différents sont disponibles : CE1/CE2  d’un côté et CM1/CM2/6ème de l’autre. Avec à l’intérieur de nombreux exercices différenciés. Peut être qu’un livret « spécial maternelle/ CP  » sera édité, mais cela me paraît compliquer de convenablement répondre aux différents attendus de ces niveaux 😉 (parole de prof…)

Des liens sont faits grâce à des flash codes pour accéder à la correction ou à des vidéos explicatives, je trouve ça sympathique car ça fait un lien avec les outils technologiques, que nos chères têtes blondes doivent apprendre à bien manipuler (étant nées dans un monde connecté…)

Les séances sont rédigées par des enseignants, la qualité est donc au rendez-vous, il y a toujours un rappel de la leçon dans un mémo bref mais clair qui rassemble l’essentiel.  Les couleurs sont agréables à l’oeil (oui c’est important l’esthétique pour un enfant !

On apprend tout plein de choses sur les chevaux, il y a des parties plus « documentaires » qui poussent donc à la lecture l’enfant, et je trouve ça très bien, car pour moi ils ne lisent plus assez.

Je l’ai testé en classe ! 

Oui je n’ai pas résisté à la tentation de le tester sur mes élèves de Ce2… bon ils ne sont pas tous « cavaliers » ! J’ai laissé à disposition en libre service dans mon coin « autonomie » quelques livrets. Pour  « voir leur réaction ». Et bien c’était la guerre ! Ils se battaient tous pour l’avoir !!!! Preuve que le format est captivant !Bon après je dois avouer que le public qui guerroyait était plutôt féminin… les garçons cherchaient le foot ! (théorie du genre bonjour !!!!)

J’ai donc posé des questions à mes élèves: ce qu’ils en pensaient, voici leurs réponses :

  • Les dessins sont jolis
  • j’aime bien il y a la leçon en haut on peut s’aider si on a un doute
  • j’aime bien j’apprends de nouveaux trucs sur les chevaux
  •  je préfère faire les maths sur ce livret : on s’amuse plus 
  • il y a plein de petit jeu pour apprendre les mots importants

 

A qui est destiné ce magazine ?

A tous les enfants, passionnés d’équitation, qui ont besoin de se rassurer sur leur capacité à faire un exercice. En tant que prof’, je peux vous assurer que la principale barrière pour un enfant n’est pas qu’il n’est pas capable, mais qu’il est très vite impressionné par la tâche et ne prend même pas la peine de lire la consigne. Ce petit magazine les pousse donc à être autonomes, et donc à se prendre en main, en prenant le temps de bien réfléchir. 

En sommes, 

Si j’avais encore 8 ans (en vrai et pas que dans ma tête…) je pense que j’aurai bien tanné mes parents pour m’abonner à ce petit magazine.. .bon ok, petite, j’aimais l’école,(je l’aime toujours … ) mais j’adorais encore plus les poneys, et si je pouvais être abonnée à un magazine où j’en apprenais davantage je sautais dessus ! Alors clairement, chers parents, n’attendez plus ! C’est un super compromis : pour faire lire vos enfants, les faire revoir des notions, les amener à faire des exercices plus parlants pour eux, car malheureusement les manuels scolaires ne se soucient pas de la quantité de granulés ingérés par Pompon ! 

Allez zou la marmaille foncez découvrir la page Facebook de Maracuja, et faites un petit tour pour découvrir leur offre sur leur site internet 

 

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d'Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresses équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Un Commentaire

  1. Propriétaire passionnée et récente maitresse, je collabore à la revue et je suis ravie qu’elle te plaise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?