Ma lutte pour faire pousser les pieds de mon cheval…

Alors pour ceux qui suivraient mes aventures sur Facebook ou Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que mon cher Tinka’s m’a causé quelques contrariétés de ferrures à la fin de l’été. Mon cheval ne faisant pas les choses à moitié, il a choisi la SEULE semaine de vacances de mon maréchal. Bref après avoir supplié tous les maréchaux du département, il y ‘en a un qui a fini par avoir pitié et qui a bien voulu me dépanner.

 

Le constat des dégâts.img_0040

img_0034

 

Voici dans quel état lamentable mon cheval a mis son sabot. Fort heureusement après cela il n’a pas déclenché d’abcès. J’avais toutefois pris les devant en faisant directement un bain de javel et un bon pansement pour ne pas que tout ça s’infecte car ça avait quand même bien saigné.  (Je suis devenue la reine de l’élasto coloré !)

 

maréchal

Réparation du petit peton par le maréchal (mon maréchal vous fait rêver avouez ?! )

 

Le remède dans ce genre de situation.

Même si le maréchal fait beaucoup dans ce genre de situation, avec un sabot dans un tel état, tout le monde me crie :BIOTINE BIOTINE BIOTINE BIOTINE… Oui mais mon poney la biotine, j’ai pas l’impression que ça marche, c’est comme essayer de faire pousser des cheveux à un chauve… Bref le seul remède qui se présentait est quelque chose qui n’est pas mon fort quand ça concerne la santé de mon cheval : la patience !!!

Sur la biotine on entend de tout : il faut en donner en continue, ou plutôt en cure. Bref difficile de s’y retrouver j’avoue avoir été pas mal perdue. Bref j’ai fait le choix d’acheter un seau de biotine pour faire une cure d’au moins 3 mois pour voir si il y avait du résultat.

Je me suis donc lancée dans un achat chez Equibao (mon fournisseur de produit préféré je ne le cache pas ! ).

biotine equibao

Cette biotine est appétante : mon cheval difficile n’y a vu que du feu !

J’ai donc acheté un pot de biotine Equibao pour une cure de 100 jours à laquelle j’ai ajouté le produit Dark Potion et le célèbre Kerafeet Pink dont je vous ai déjà parlé ICI.

Alors pourquoi le Dark Potion et pas le Frog Therapy ?

Les 2 ont un effet antiseptique.

Le Dark Potion est plus indiqué pour les affections graves du sabot. Mon cheval ayant eu une plaie au niveau de la ligne blanche je me suis dit qu’il lui fallait la totale. Et comme il a deferré en explosant littérallement le sabot  (en gros passé 5 semaine de ferrure, les trous des clous explosent quoi qu’il arrive…) je cherchais un produit qui allait fortifier sa corne.

frog therapy fourchette

 

Le Frog Therapy est plus indiqué dans les affections de la fourchette, et là cette année je n’ai pas à me plaindre sur le plan « fourchette ». Il y a mieux, mais il y a eu bien pire auparavant.

dark potion renforce

Le pinceau intégré facilite largement l’application !

Le Dark Potion s’applique sur les 2/3 inférieurs du sabot et sur la sole et fourchette.  On réserve le bourrelet périoplique à l’application du Kerafeet pink qui devrait m’aider à stimuler la pousse du sabot (en ajoutant un petit « massage » de ce fameux bourreler pour lui dire : POUSSE MON PETIT POUSSE !! )

Evidemment, ce type de produit doit être appliqué après l’évacuation du pu d’un abcès (absolument pas pendant, cela pourrait enfermer l’infection ! ). Fort heureusement j’ai bien veillé mon cheval les jours qui ont suivi le déchaussage, et il n’a pas contracté d’abcès. Donc j’ai pu enchaîner avec le dark potion une semaine après l’évènement.

Après 100 jours de bons et loyaux services je peux constater les effets des soins apportés.

  • Déjà au niveau du poil c’est clair : mon cheval est devenu archi poilu (mais bon c’est pas trop ce que je voulais ….) Merci la biotine il a un beau poil, mais j’ai pas tant l’impression qu’il soit haut perché sur ses talons. Bref j’essaye de faire pousser des cheveux à un chauve…Mais j’y crois encore ! (quand il n’y aura plus de poils à faire pousser peut être que ça fera pousser la corne ? )

 

  • Au niveau de la corne : la corne est plus lisse plus brillante, plus solide aussi. Le Dark Potion même si’l sent très fort, semble avoir les mêmes effets que le Keratex (dont je vous ai parlé ICI). Mais il a l’avantage d’avoir une composition plus « naturelle » ! Les clous se déchaussent beaucoup moins depuis que j’applique le dark portion, et sa corne a bien cicatrisé aux endroits qui étaient fragilisés. En plus de ça, la fourchette et la sole se sont nettement assainies. Et mêmêe lorsque je vois la corne qui commence à se fissurer (la 5ème semaine de ferrure en général) j’applique le dark potion qui « fige » la corne pour la rendre plus solide : bref ce produit rempli son contrat !
dark potion

Après quelques jorus de dark potion : la corne se solidifie et le sabot « cicatrise »

  • Le Kerafeet Pink je l’utilise au quotidien, j’en suis satisfaite. Le sabot est nourri, élastique, il complète idéalement la biotine et le Dark Potion. En ce moment j’essaye de me tenir à l’appliquer quotidiennement sur le bourrelet perioplique. (en allumant tout un paquet de cierges pour faire pousser la corne !)

Le bilan

On va continuer cette « cure pousse petit sabot ». En espérant me sortir un peu de ces complications (10 mois sans defférer jusque là c’était trop beau ! ).  Mon maréchal et moi-même serrons les fesses pour qu’il tienne convenablement ses fers jusqu’à la prochaine ferrure. Je compte chaque jour qui passe. Je regarde sans cesse s’il n’a pas deferré quand je le travaille (le moindre petit bruit métalique dans une foulée m’inquiète). La paranïa me guette, je suis capable de distinguer en un clin d’oeil le fer du sable désormais (il faut trouver des bons côtés !! )

Bref c’est pas tellement un article qui donne des réponses, mais plutôt un article qui pose question ! Affaire à suivre en somme !

Si jamais vous souhaitez tester la biotine ou un autre produit de la gamme Equibao n’oubliez pas d’utiliser le code promo CP77 pour bénéficier d’une petite remise sur votre achat ! Et grande nouvelle : le code marche aussi pour ceux qui iraient à Equita Lyon ! Alors foncez sur leur stand pour trouver votre bonheur !

 

Et vous vous avez connu des galères de pieds avec vos poneys ? Quel a été le remède ultime pour tout remettre d’applomb ? Etes vous convaincus des effets de la biotine ? Si oui comment l’administrez-vous ?N’hésitez pas à me filer vos petits trucs est astuces pour faire pousser la corne (même la danse de la pousse de la corne je prends !!!)

 

 

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

14 Commentaires

  1. Mon dieu … la première photo du pieds on dirait un gros cèpe … La Secouette a des pieds trop chiants (secs et qui poussent super vite et qui s’effritent)… Mais finalement, à côté, on fait petites joueuses… Courage : ça a quand même l’air bien mieux maintenant que cet été !!!!!

  2. Mon ex-DP s’est déjà arraché un morceau de sabot de l’antérieur un peu comme le tien, mais en bien moins grave. Du coup ça ne le gênait pas trop et en tant que cheval pieds nus, il avait une super corne et des petons solides ce qui aidait un peu.
    En laissant faire la nature, on a pu constater la puissance d’un pied fonctionnel: en un rien de temps, il a tout simplement fait pousser un bourrelet de corne près de la partie manquante pour pouvoir compenser ! Impressionnant ! Comme quoi, il suffit parfois de laisser les chevaux gérer 🙂

    Après dans les produits miracles, je n’ai jamais testé mais souvent entendu parler des Onguents traditions. Certaines de mes connaissances l’utilisent et en sont devenues adeptes, c’est comme une secte ^^ Apparemment, c’est vraiment miraculeux, composition clean et la créatrice prend le temps de te conseiller selon tes problèmes, ton cheval, ses pieds… Pour avoir déjà discuté un peu avec, c’est une personne avec une VRAIE connaissance des pieds, leur biomécanique, la structure d’un bon pied, leur entretien etc. Si les pieds du tien sont difficiles à soigner, c’est peut-être une piste à explorer 😉

    • merci pour ces bonnes indications je vais me pencher sur le sujet. En fait mon cheval les pieds des antérieurs qui se pètent, probablement parce qu’il porte tout sont poids sur les antérieurs. Déjà, monté on travail sur son équilibre et il se corrige tout seul désormais, puis on l’aide un peu dans sa ferrure avec des plaques « amortissantes » qui évitent au pied de s’écraser, on n’a pas encore assez de recul sur cette ferrure mais au final il a l’air mieux dans ses pompes ! Après niveau qualité de corne, il a (seulement sur les antérieurs) une corne friable. Après 1 an de kerafeet pink la qualité s’est toute de même améliorer, mais on va dire qu’à ce niveau ça va lentement (surtout au rythme où ça pousse chez lui 😀 )

  3. J’ai connu le gros cetait un déferrage par ferrure … insupportable ! J’ai fait une cure de biotine (de mauvaise qualité’ je dois le dire) 0 effet (sauf pour mon porte monnaie)
    J’ai testé’ la levure de bière le gros s’est transformé en shetland avec deux crins en plus qui ont poussé mais sur les pieds les effets ne se voient qu’à la repousse de corne donc un an apres
    Le déferrage mensuel continuait et je disais à mon maréchal « ca me saoule il va finir pied nu ! »
    Jusqu’au jour où je l’ai appelé’ pour un demi ferrage « cest une blague ?  » non c’est mûrement réfléchit. Et là je pense que les effets de la levure se sont vus (jai déferré’ un an apres la cure exprès) car la transition fut brève et le gros n’en a pas trop souffert
    Donc à choisir je préfère la levure à la biotine tant en effet qu’en coût ! Meme si la qualité des deux produits que jai utilisé n’est pas comparable

    • Merci pour ton avis ! Son problème aurait été aux postérieurs peut être que j’aurai envisager de defferer derrière le temps de tout remettre d’équerre, mais là c’est devant, et je ne peux pas le defferé d’un coup comme ça pafff !

  4. Chez nous, que ce soit Titouane la jument de Coralie ou Sirène (la mienne :p), elles sont pieds nus. Donc pas de soucis de déferrage :p
    Après si tu trouves une solution pour la pousse de la corne ça m’intéresse! Sirène à enchaîner abcès sur abcès depuis presque 2 ans sur le même pied. Après radio du pied, il va surement falloir enlever un beau morceau de paroie et ferré (ça m’arrange moyen surtout que c’est un postérieur) . Je te tiens au courant si je trouve un truc efficace 😉

  5. Wahou, c’est impressionnant! Je t’avoue ne pas avoir de conseils à te donner… Je touche du bois, le mien n’a pour l’instant pas eu de soucis de sabots. Il a eu comme beaucoup d’autres, les pieds trop secs en été et trop humide en hiver (avec la fourchette qui commençait à pourrir) mais des soins réguliers régulent de suite le soucis. Du coup… J’ai a peu près rien à dire là dessus :/

  6. Retour PingBilan 2016 : il est grand temps de conclure cette année !

  7. Certaines pourritures tenaces sur certains chevaux (problème métabolique plus qu’environnemental), sinon à part des pieds plats, des pinces migrés & des talons fuyants qui, à force de travail, sont revenus dans le droit chemin, je n’ai jamais de soucis de petons. Adieu les problèmes de cheval qui déferre chez nous, ils sont tous pieds nus !!

    Concernant la biotine je suis mitigée, je préfère donner des graines de lin ou de tournesol !

  8. Retour PingLe nouveau défi de ma jument : la pourriture de fourchette - Horsyklop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?