Les pieds … toute une aventure …

J‘ai acheté mon cheval en Janvier, il avait passé 3 mois dans une écurie de commerce dont je doute qu’on ait été très soigneux au niveau de ses pieds.

Dès la visite d’achat, mon maréchal fût très étonné de trouver un cheval chaussé 2 tailles trop grand sur les postèrieurs (tant et si bien qu’il en avait les postérieurs qui s’avançait : pas top niveau aplomb !)

Et le constat fut tel que les 4 fourchettes étaient bien pourries ! Baptême du feu pour moi, jeune propriétaire, les pieds, je savais gérer au quotidien, mais rattraper de tels dégâts ça c’est avéré être un parcours du combattant.

Je vais donc ici rassembler toutes les astuces et produits qui ont marché ou complété le traitement des pieds de mon cheval.

Etape 1 : KEVIN mon ami.

kevin-bacon-hoof-solution-fourchettes-molles-pourries

J’ai bien sûr demandé à mon maréchal ce que je pourrai faire pour rattraper les pieds de mon cheval il me dit :KEVIN BACON’S. OK le spécial fourchette. Bon 20 euros le petit flacon de 20ml ça fait cher la goutte, j’ai pas intérêt de renverser hein ! Mais c’est de l’ultra concentré. Je me dirige à ma sellerie favorite bien sûr : rupture de kevin.

Je me dirige donc vers un produit au packaging similaire et qui prône le naturel : SOS FOURCHETTE de Ungula naturalis

ungula-sos-fourchette

Ce produit est au même tarif que le Kevin Bacon’s alors je me lance.

Ce que j’ai aimé : l’embout type pipette précis pour mettre les produits dans les sillons du sabots (oui bien profond dans la fourchette… ! ) J’ai d’ailleurs gardé le contenant.

Bon a raison d’une fois tous les 2 jours le produit a vité été éclusé. J’ai pris le relais avec le Kevin Bacon (que j’ai transvasé dans le super flacon.)

Mais les résultats n’étaient pas à la hauteur de mes espérances, on voyait une amélioration mais sans plus…

Etape 2 : j’ai plus de sous >>> je fabrique ma mixture

20 euros par flacon c’est un budget surtout pour 4 pieds abîmés !

J’ai donc repéré des astuces intéressante.

D’abord au niveau des soins ; je lavais tous les 2 jours la fourchette a la bétadine rouge ou à l’eau oxygénée pour faire ressortir les impureté. Puis une fois sec, j’appliquais cette mixture (en spray puis pinceau)

75cl de vinaigre de cidre + 25cl d’eau + 30 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé.

L’arbre à thé c’est vraiment miraculeux ! Bon ça pu la mamie quand on en met ! Mais c’est drôlement efficace. Une fois par semaine j’en mettait quelques gouttes pures dans les grosse crevasses de la fourchette.

On en trouve partout (même sur Amazon) à prix très correcte ! C’est la solution économique pour les pieds de dadous ! De plus, l’huile essentielle de Tea tree a d’autres vertues (antibactérien, pouvoir cicatrisant….) elle est devenue indispensable dans ma pharmacie. Dès que j’ai le moindre soupçon de mycose ou gale, je mélange ça à ma super vaseline et on applique, 2 jours plus tard tout est sain !

ir_attachment_67367

C’est ce qui je pense à soigné en profondeur les fourchettes (associé à un bon parrage/ferrage de mon maréchal !)

Etape 3 : c’est toujours pas ça.

Une fois « guéris » les sabots de mon cheval m’en ont encore fait voir ! En effet , il defferait au bout de 4 semaines voire 5 semaines si je faisais trèèèèès attention…. La galère…il avait le sabot trop souple, les clous glissent…

Bref là je décide de ne plus graisser du tout pour laisser l’hiver durcir le sabot tout seul..

Mais juillet arrive avec ses grosses chaleurs et c’est l’effet inverse ; il déferre parce qu’il explose ses sabots !

regenerant-sabot-ungulaDe là je me tourne encore une fois vers UNGULA NATURALIS qui fait un baume régénérant. Vraiment sympa à appliquer, ça fleure bon la nature, mais le porte monnaie en prend un coup ! Et oui 29 euros les 280ml, autant dire qu’en 1 mois d’application quotidienne et il n’y a plus rien dans le peau. Mais l’effet pousse de corne et assouplissant commençait à venir, mais pour bien faire il aurait fallut faire 3 mois de cure ! A 30 euros par mois non merci !

J’explique mon désarroi à mon maréchel :

Je graisse = 3 jours plus tard chrono il déferre

Je graisse pas = 1 semaine après sabot explosé

Et là mon maréchal me parle d’un autre produit : KERATEX. (trouvé sur le paturon )

Keratex Hoof Gel

C’est le baume « humidité » pour prévenir contre les méfaits de l’humidité.

21 euros le litre, c’est pas donné mais ça tient longtemps, bon moi qui suis une adepte du naturel et du fait maison il ne faut pas trop regarder la composition (white spirit, térébentine, aluminium) mais c’est un miracle car mon cheval n’a plus le sabot porreux, ni trop cassant : je remarque même que ses anciens trous de ferrures se rebouchent (chose que je n’avais jamais constaté jusqu’alors !) Et ça fait 3 ferrures qu’il tient jusqu’au bout ! (en allant 2 fois par semaine en balade sur chemiins accidentés ! )

On pourrait penser que cela n’hydrate pas le pieds, mais bien au contraire, on voit au fur et à mesure des usages que la corne se renforce tout en restant assez elastique.

Mon cheval a une sole très fine, au début elle était vraiment molle : maintenant on la sent plus renforcer, et mon cheval est beaucoup moins sensibles aux cailloux pointus ! (ce qui m’économise l’investissement dans une ferrure en plaque…)

Je suis vraiment satisfaite de ce produit, pas de fourchette pourrie, un sabot sain et bien solide. J’avais un cheval qui produisait peu de corne (même sous biotine) et bien là il a des supers pieds !

Voici le résultat : on est à J+ 5 semaines depuis la dernière ferrure (j’aurai du prendre des photos au début de la galère pour vriament comparer ! )

IMG_0981

IMG_0980On voit encore les stigmates de ses fourchettes pourries, mais ça cicatrise fort bien !

1 fois tous les 10 jours par prévention je mets un peu du spécial fourchette de Kevin Bacon’s

Donc je peux dire que j’ai passé 10 mois de combat acharné pour avoir des supers sabots (et des super fourchettes ! )

Si vous aussi êtes dans le même cas, prenez votre mal en patience, et ne mélangez pas les produits, tenez vous en à  un produit à la fois ! J’ai attendu d’être à bout de chaque produit pour me résigner et changer ! Et adapter en fonction des conditions météo !

Bon après y’a pas à dire : on aura beau mettre tous les produits machins truc bidule chouette, le travail du maréchal y est pour 80 % quand même !

Donc pour avoir de bons pieds il faut :

  • s’entourer d’un bon maréchal
  • surveiller l’entretien
  • curer quotidiennement les pieds (quand il vit au box surtout) pour limiter le pourrissement de la fourchette par la paille et les urines (et oui tout part de là ! )

Je me tiens à cet entretien drastique des pieds de mon cheval et je crois même qu’il m’en remercie ! (oui oui j’en suis sûre ! )

A propos Horsyklop

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

7 Commentaires

  1. J’ai moi aussi eu des soucis de pieds … et comme pas de pied = pas de cheval, c’est URGENCE !!!

    Ma jument a les pieds secs en toute situation, cassants comme tu le décris, MAIS avec des fourchettes pourries depuis qu’on a changé de maison et que les box sont moins bien paillés …

    Kévin est mon ami à moi aussi … pour les fouchettes avec le mini-produit-qui-pue et pour les pieds avec l’huile-qui-fait-des-miracles… Du coup c’est mon banquier qui est moins mon ami !

    Vive le budget ! Je pense à investir là dedans : http://www.kramer-equi.fr/Cloches-Water-Boots.htm?websale8=kraemer-pferdesport.14-FR&pi=530399&ci=252371

    Je ne connais pas KERATEX mais vu ce que tu exposes pas sur que ce soit indiqué pour mon cas (enfin celui de ma jument, hein ^^)

    • Tu as plusieurs gammes de produit de Keratex, tu as l’HYDRATEX qui hydrate le sabot et le fortifie. Franchement le Keratex a fait des miracles sur les pieds de mon cheval, ils étaient clairement « explosés » à chaque fin de ferrures, j’ai mis le Keratex en juillet (donc période de pieds cassant) et bien ça n’a pas aggravé la situation ! Ca les a renforcés ! Après si tu veux je suis en train de tester un nouveau baume de chez Equibao, qui est pas mal et a l’air de bien hydrater le sabot ! Va voir mon article sur cette marque ! Il y a un code promo 😉

  2. Efficace ce baume Keratex, notamment pour les pieds secs et cassants

  3. Retour PingEquibao, la thalasso du poney | Horsyklop

  4. Retour PingDe la biotine pour faire pousser les petits sabots de mon cheval ?

  5. Retour PingLe nouveau défi de ma jument : la pourriture de fourchette - Horsyklop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?