Etrivières jumping devoucoux

Il y a quelques temps je te présentais ma dernière « grosse » acquisition : ma Chiberta Lab. J’en suis toujours très ravie, mais je suis d’autant plus ravie des nouvelles étrivières by Devoucoux : les étrivières Jumping ! Ces étrivières sont mono-branche, elles sont donc destinées à t’offrir un maximum de confort.

Pour un maximum de proximité

étrivières jumping devoucoux

Franchement je suis peut être quelqu’un d’exigeant, mais je déteste les épaisseurs quand je monte à cheval. Je monte en mono-quartier essentiellement pour cette raison : pour être au plus près de mon cheval ! Pas d’amortisseur (car quand la selle est adaptée il n’y a pas besoin d’en rajouter, surtout avec les panneaux D3D by Devoucoux !). Et sur mon ancienne selle je maudissais royalement mes étrivières ! Trop épaisses, tu veux changer une longueur ça coulisse pas dans le couteau, y’a toujours un bout qui dépasse. Bref, moins j’y touchais mieux je me portais !

Et quand sont arrivées ces nouvelles étrivières j’ai de suite senti le changement ! C’est fantastique, ma jambe est plus fixe, l’étrivières et juste ce qu’il faut en épaisseur. Elle se fixe très simplement au couteau de la selle.

Niveau réglage c’est très simple et tu peux très vite modifier ta longueur !

Comment installer les étrivières jumping ?

Alors au début on en sait pas trop laquelle est l’étrivières droite et laquelle est la gauche ! (oui, il  reste encore des choses où la droite et la gauche ont leur importance…).  Le petit repère est simple : il faut que la « pointe » soit vers l’arrière. Bon je ne te cache pas que la première fois j’ai cherché des photos de selle équipée de ces étrivières pour voir si je ne faisais pas ma blonde ! La boucle des étrivières se retrouve donc côté cheval. Oh malheur !!!! Le cheval va blesser à coup sûr ! Et bien non très chère ! Car tu as 2 options pour placer ton étrier.

▶︎ Soit tu place la boucle tel quelle et là l’étrier est parallèle au ventre de ton cheval. Mais une fois chaussé la boucle ne touche pas ton cheval elle est devant.
▶︎ Soit tu fais une petite vrille avant de fermer la boucle de ton étrivière. Et là ton étrivière se trouve perpendiculaire au ventre de ton cheval. La boucle est encore une fois vers l’avant. Elle n’est pas en contacte avec ta cheville.


Personnellement je préfère cette deuxième option, je ne cherche plus à savoir si mon étrier est à l’endroit ! Il se place directement dans le bon sens ! L’avantage de cette position c’est que ça corrige les tendances « pointes de gendarme ». Tu sais quand tu sors un peu trop tes pointes de pieds vers l’extérieur ! J’ai corrigé ce défaut ainsi. De ce fait, ma descente de jambe se fait plus naturellement !

Leur prix

Compte 150 euros pour la paire d’étrivières. Franchement pour le confort qu’elles offrent l’investissement en vaut la peine.

D’autant plus si tu es adepte de la monte en « chaussettes/ basket » Contrairement aux étrivières traditionnelles les étrivières jumping ne pincent pas les mollets !

Seul petit bémol : je ne peux pas dresser avec car elles ne sont pas assez longues. Il y a  7 trous de réglage. Bon c’est un mini bémol car c’est vrai qu’avec mes grandes cannes il y a un gros écart entre ma position « dressage » et ma position « cso ». Pour information j’ai des étrivières Taille M et je mesure 1m75.

Tu peux shopper les étrivières sur la boutique Devoucoux.

 

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?