Une soirée à la Garde Républicaine

Mardi 9 Février, j’ai eu la chance d’assister à une grande première.

Autoportrait de mon ailleul faite au fusain.

Autoportrait de mon ailleul faite au fusain.

Une grande première en plusieurs points. Tout d’abord ce fût la première fois que je mettais les pieds à la caserne des Célestins. Cette caserne me tient particulièremet à coeur car c’est une partie de mon histoire qui s’est écrite ici. Enfin mon histoire vue de mes ancêtres. Mon arrière grand père, fût dans les années 1940, Capitaine de Gendarmerie (d’où mon héritage du sabre aujourd’hui destiné à la reconstitution). L’émotion fût déjà grande rien que de fouler les pavés qu’avait auparavant foulé mon ancêtre. (oui c’est mon côté sentimental…)

garde rep-40Et d’autre part, avoir la chance d’assister à une reprise de la cavalerie de la Garde fût un grand spectacle (oui comme si j’étais le président de la République ! ).

Ce fût une représentation assez musicale.

La Garde à cheval était accompagnée pour l’occasion d’un orchestre « moderne » de la Garde : avec batterie, guitare électrique et cuivre. Cela paraît au début étonnant mais on s’y fait. Des reprises de Coldplay aux chansons de variétés Française le tout « dansé » par les chevaux de la garde.

garde rep-6

En premier lieu la reprise s’ouvre par les 2 timbaliers en selle sur leurs percherons gris aciers de toute beauté ! L’exploit était tout de même là : jouer de la timballe et guider son cheval par les jambes; oui les rênes sont fixées aux étriers du timballier et ce n’est pas une mince affaire ! D’autant plus que les 2 percherons sont de nouvelles recrues et sont encore jeunes. J’imagine même pas mon cheval avec 2 grosse timballes qui ferait booom booom booom BADABOOOOOOM il sauterait au plafond à chaque percussion ! (le BADABOOOOOM correspond à ma gamelle évidemment ! )

garde rep-9

S’en est suivi un pas de deux en dressage accompagné par le quintette de la fanfare de cavalerie.

garde rep-21

Le moment qui fût pour moi assez bluffant fut aussi celui du pas de 4 de la reprise des tandems. Un tandem oui comme le vélo. En somme, les cavaliers tenant leur rênes de bride d’une seule main menaient aussi un cheval mis en « flèche » en longue rêne. Pas facile de manier son propre cheval et un cheval en longue rêne sur un rectangle. D’autant plus que les chevaux mis en flèche sont des « jeunes » chevaux.


Puis un pas de 4 de la reprise des douze fût présenter sous la chanson « Mon amant de St Jean » on y voit évoluer 2 gardes masculins et 2 gardes féminins (oui les femmes sont les meilleures ! ) dans un carousel très poétique.

garde rep-26

Le clou du spectacle fût d’assister au carrousel de la fanfare de la Garde. Entendre les trompettes d’aussi prêt les voir évoluer autour des 2 timbaliers qui ont ouvert le spectacle nous amène la chair de poule et nous fait dire que oui la France est encore un pays rempli de belles traditions qu’il ne faut surtout pas perdre !

Et la cerise sur le gâteau, avant de repartir j’ai eu l’extrême privilège de pénétrer dans l’écurie d’Etat Major, où j’ai fait la rencontre avec le cheval du Colonel. Très câlin en cette heure tardive et très calme malgré son « immensité » : 1m80 pour 620 kg !

Bref je reviendrai avec plaisir !

garde rep-34

Et si vous désirez vivre cette expérience ! C’est possible : guettez régulièrement le site web de la garde républicaine, ils communiqueront les prochaines dates de reprises spéciales ou musicales et pour 15 euros vous passerez une soirée hors du commun.

Et en attendant  de pouvoir assister à la prochaine reprise vous pouvez en apprendre plus sur la garde républicaine : Soon A Horse a écrit 3 superbes articles : par ici , ici et

A propos Horsyklop

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

3 Commentaires

  1. la chance !!! j’avais eu la chance de visiter les écuries, mais vu que c’était en journée je les avais ‘seulement’ vu à l’entrainement travailler sur le plat.

    • Oui, on se sent assez privilégiés! Surtout que mardi c’était une « grande première » ! Pour moi aller là-bas c’est encore mieux que Disney pour une enfant de 3 ans :). J’ai déjà hâte d’y retourner !

  2. Magnifiques photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?