Attention tondeuse méchante !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pourquoi tondre un cheval d’abord?

  1. Pour éblouir tout le monde avec un cheval luisant qui n’attrappe pas la poussière
  2. Parce-que décrotter la boue de votre cheval c’est un petit peu la galère et bouffer la poussière c’est pas bon pour la santé !
  3. Votre fier destrier se donne corps et âme à tout vos exercices et revient trempé de ses séances de travail.

Il y a plusieurs tontes au choix selon l’utilisation du cheval; si il reste au pré c’est bien de laisser les papattes en mode moumoutte, et même les reins ! Si il vit en box on peut faire la totale, mais ça sous-entend que le cheval ait une bonne couverture et surtout qu’il soit travaillé quasi quotidiennement.

Je travaille mon cheval tous les jours ou presque, à pied ou monté.

Au début de l’hiver, j’ai tondu mon cheval en laissant un « pad » de garrot (pour protéger d’éventuels frottements) et je lui ai laissé les pattes poilues car je fais pas mal d’extérieur. Mon cheval vit au box, il est sorti au paddock en herbe tous les matins.

En mars, j’ai tondu les pattes et la tête  (j’ai un très gentil cheval à la tonte !) pour enlever les poils d’hiver qui commençaient à tomber. J’ai juste laissé les fanons (même si c’est pas très sex) pour garder leur effet de gouttière

Mon cheval est bien rôdé à la tondeuse : si bien qu’il dort sur place au bout de 20min

tondeuse

Sauf ce jour là….

Ce jour là c’était un samedi, veille de concours,c’était la dernière fois de la saison que je branchait la tondeuse pour éliminer les petites repousses hivernales. Mais j’avais oublié quelques poils, je n’en avais que pour quelques minutes de « retouche ». J’attache mon cheval comme d’hab dans sa zone de soin, je lance la tondeuse, protocole de désensibilisation du destrier, comme d’hab. Pas de souci tout est calme.

Je m’attaque au derrière de l’épaule sauf que mon cheval, chatouilleux ce jour, lève la patte (juste ça), en faisant ce mouvement, ni lui ni moi ne réalisons les conséquences que cela implique. Mon loulou me déséquilibre, j’essaye de me rattraper la tondeuse en marche dans la main droite et…CRAC CRAC la tondeuse rebondit sur mon avant bras gauche.

Attention image choc !

plaie tondeuse
Je n’ai rien senti de douloureux. Je remonte ma manche et là je vois : oh un tendon !!!!!! HEUR bon ben protocole d’appelle à l’aide ! Je gère ma bête la remets dans son box. Et j’attends…. direction les urgences où bien sûr on attend TOUJOURS (d’où le mot « urgence »).

Après 2h d’attente (seulement !! ) je suis toute heureuse de voir le médecin qui aura l’honneur de me recoudre parce que c’est pas tout : faut que je prépare ma malle de concours demain c’est dimanche !!

Mais le conte de fée s’arrête ici: le doc ne veut pas toucher il me réserve une place pour la clinique de la main le lendemain matin (merci c’est trop gentil mais c’était pas mon programme initial…)

Mais tout va bien pour moi, si ce n’est que je suis dégoûtée de ne pas pouvoir concourir… mais bon y’aura d’autres concours dans 2 semaines avec ma suture je serai parée à prendre ma revanche.

Jusqu’au lendemain où le chirurgien me dit : ha bah vous n’avez pas fait semblant mademoiselle (ouf je suis encore jeune!!) vous avez les fléchisseurs superficiels de l’anulaire et de l’auriculaire sectionnés...SEC-TION-NES….NOOON !!!!

Moi toujours emplie de confiance :« ha bon? mais ça va cicatriser? je peux aller travailler demain? »

Et la le coup de massue tombe : 6 semaines d’immobilisation totale de la main; interdiction de bouger un ongle….

Handicap international bonjour !

Je ressors avec un bon nombre de points de suture (à l’intérieur comme à l’extérieur) enveloppée dans un beau bandage (la notion de beauté est relative…)

platre

Depuis j’ai donc la main immobilisée,  super poney lui a droit à  des vacances improvisées….

Depuis hier, j’ai une « orthèse » à la place du pansement, c’est moins gros mais ça m’empêche toujours d’utiliser mes doigts…

SUTURE
ORTHESE

Morale de l’histoire : les tondeuses c’est dangereux. Déjà je suis presque heureuse que ça soit moi qui ai pris plutôt que mon cheval… je m’en serai voulu à mort de l’avoir égratigné….

Ensuite là j’en appelle aux constructeurs de tondeuses : pourquoi n’y a-t-il pas de gachette sur les tondeuses qui feraient office de coupe-circuit (comme sur une tronçonneuse) parce que ça fait de vilain dégâts….

 

 

Donc à l’avenir : je manipulerai avec une très grande attention ma tondeuse ! Mais là elle est rangée jusqu’à l’hiver prochain.

libero id, dictum felis adipiscing dolor elementum ut massa tristique velit, quis,