Orscana le capteur de température d’Arioneo

Lors de ma visite à Equita Lyon j’ai fait la connaissance de Valentin et Erwann. Bien que cela soit deux charmants jeunes hommes, mon intérêt s’est davantage porté sur le produit qu’ils présentaient au pôle Hippolia. Leur produit c’est le capteur ORSCANA de la marque Arioneo. Bon j’avoue, j’ai mis 5 secondes à épeler le mot pour le prononcer !

Arioneo Orscana

Presentation du capteur

orscana arioneo

Orscana est un capteur que l’on fixe à l’intérieur de la couverture grâce au système ingénieux des « antivols pour les vêtements ».

Que fait donc ce capteur ?

orscana arioneo

Il prend la température de ton poney : en gros il te dit si il a trop chaud ou trop froid. Vraiment c’est LE truc du moment sur lequel je galère. A la mi-saison, difficile de couvrir son cheval : il a froid le matin, chaud l’après midi, froid la nuit… bref compliqué de trouver la bonne couverture !

En plus de t’indiquer si ton cheval tremble ou sue comme pas permis, ce capteur enregistre les mouvements de ton poney volant. Ainsi, tu peux savoir combien de temps il est resté allongé, combien de temps il a marché au paddock (et parfois on a de drôles de suprises !). C’est un vrai petit mouchard qui te racontera, le soir venu, la journée de ton petit poney.

Ainsi tu archives les températures de poupou et tout ses petits mouvements. Ces archives pourront servir à voir l’évolution de ton cheval en fonction de la météo.

Comment le fixer ?

orscana porté

Il se fixe dans le creux de la hanche du cheval.

Tu peux choisir d’avoir un seul capteur que tu déplace sur différentes couvertures ou bien d’en avoir plusieurs que tu installes sur chaque couverture ( à toi de voir ce qui est le plus pratique pour toi !).

En soit, l’installation est assez simple, et n’abîme absolument pas les couvertures. Si tu te sens l’âme d’une couturière tu peux coudre le petit pochon à l’intérieur de la couverture (tu peux en commander plusieurs à Arioneo) ainsi tu pourras te passer du système d’attache du capteur.

img_0059

Un dernier petit conseil pour fixer le capteur.

J’ai fait la fâcheuse expérience de perdre le capteur après une semaine de bons et loyaux services. Je ne l’ai malheureusement pas retrouvé.Et c’est pas faute d’avoir retourner littéralement le boxe de mon cheval. En effet, après sa nuit mon cheval du se relever « brutalement » et le capteur s’est évadé de son pochon.

Après discussion avec la marque, il faut bien veiller à passer l’épingle de façon à fermer le pochon. Ainsi, on évite tout risque de capteur qui « s’envole » après une longue nuit ! Et c’est pas faute d’avoir retourner littéralement le boxe de mon cheval.

Je vous mets une photo pour que ça soit plus clair !

pochon capteur mis en place

L’épingle verrouille le pochon ainsi

Malgé tout, la fixation n’est pas encore « fiable » à 100%

Si tu crains de perdre ton capteur je ne peux que te conseiller de le coudre. J’ai peut être un peu trop fait confiance à cette fixation, et par 3 fois (oui 3 fois….) elle s’est détachée… alors les 2 premières fois j’ai retourné le boxe à la fourche, retrouvant le capteur intact sous 40 cm de fumier… Mais la troisième fois, il a disparut un matin de curage et comment dire … le capteur devait être dans la fosse à fumier. 

Je ne cache pas ma déception quant à ce point car tous les jours je veillais à ce qu’il soit bien fixé… en soit, pour moi la fixation n’est pas fiable.

Je me suis donc lancé dans un chantier couture

Alors oui, au début, ça ne me branchais pas du tout de faire de la couture sur mes couvertures horseware toutes neuves. Mais si je voulais utiliser le capteur il me fallait coudre les pochons…

J’ai donc mis des pressions à ces derniers afin de sécuriser encore plus le pochon. Et c’est bête comme chou à mettre !  Puis j’ai réccuépér la couverture de mon cheval avec sa sous-couverture.

orscana pochon pression

En somme, je ne voulais pas abîmer mes couvertures que cela soit sur le plan de leur étanchéité, ou sur leur résistances.
J’ai donc cousu pochon sur la doublure (sans travereser la couverture). J’ai fait une couture en U laissant le haut du pochon libre (pour faciliter le placement du capteur.) Ca semble bien tenir.. et je pense qu’il n’y a plus de risque que ce la se décroche.  J’ai fait tout ça à la main (on voit que mon talent de couturière est inégalable ! ). A la machine ça te demanderait de « découdre » la doublure pour bien coudre sans traverser. Bon c’est ce qu’aurait fait ma couturière mais elle est allergique aux poils de chevaux, je lui ai épargné cette « urgence » ! 

couture pochon orscana capteur

Comment fonctionne Orscana ?

Ton portable (Android ou IOS) doit être équipé du bluetooth. En installant l’application, tu scannes le capteur, qui fait que ton portable et le capteur soient appareillés. Une fois le tout jumelé, tu peux synchroniser l’application avec le capteur à chaque fois que tu vas rendre visite a ton poney volant. Le capteur a une porté de 30m.

 

Ensuite, tu enregistres ton cheval, en indiquant son age son sexe et s’il est tondu ou non. Tu rajoutes une jolie photo du petit poney et tu adapte la jauge de confort de température (température minimale et maximale tolérée par le cheval). Bon personnellement j’ai laissé la zone « prédéfinie » par l’application car je ne sais pas trop comment mon cheval perçois les températures (si ce n’est qu’il craint plus le chaud que le froid…)bilan orscana

Allez je vous vois venir : mais comment on sait si notre cheval à trop chaud quand on n’est pas là ? Le capteur n’est malheureusent pas équipé d’une puce 3G te permettant de te transmettre les infos en temps réel. Mais il les enregistre pendant plusieurs jours s’il le faut (jusqu’à 30 jours). Si tu as vraiment besoin d’être rassuré, fait installer l’application arioneo à l’un de tes amis (ou carrément au palefrenier !) qui pourra te transmettre les infos !

Orscana résite au poids de ton poupous d’amour.
Pas de soucis pour la pluie si ton cheval vit dehors ; le capteur est sous la couverture (la partie extérieur étant le système d’attache).

Niveau autonomie: la pile du capteur (pile de montre) tient 6 mois.

 

Mais Fouganza a déjà sorti un capteur de ce genre ! Où est la différence ?

Alors oui vous me direz : mais ils n’ont rien inventé : Fouganza a sorti son capteur !!

Le capteur Orscana est à 80 euros et celui de décathlon à 50 euros. 30 euros de différence ? Pour quoi faire ?

Et si je vous dit que c’est le même cerveau qui est derrière tout ça ? Hein ??? Et oui Arioneo a fait ses armes en vendant son savoir en « marque blanche » à Fouganza. Le capteur Orscana est plus élaboré, il suit le mouvement du cheval.Tandis que le capteur destiné à Fouganza, lui, n’analyse que la température et l’humidité (ce qui est en soit l’essentiel).
Mais moi je veux à  tout prix savoir ce que fait mon cheval quand je ne suis pas là. En fait je sais il MANGE MANGE MANGE MANGE et RONFLE !

Orscana dans le détail.

courbe orscana

Après une semaine d’utilisation je sais exactement que mon cheval passe entre 40 et 50% du temps la nuit allongé. Je sais aussi quelle couverture adapter et franchement avec cette météo qui joue au Yoyo c’est pas mal. Le week end dernier je n’aurai pas soupçonné que mon cheval puisse avoir froid. Mais en fait si! Il s’est caillé sévère pendant la nuit (merci l’humidité de Seine et Marne). On peut analyser un suivi des données pour savoir à quelle heure il a dormi, à quelle heure il a fait sa marche quotidienne.

Il y a en tout 3 courbes :

  • une concernant l’humidité ambiante (qui frôle les 100% chez moi…)
  •  une concernant la température sous la couverture du cheval,
  • et une conercnant son activité.

Orscana te donne des conseils en fonction de comment s’est passée nuit (de 22h à 7h du matin) de ton cheval pour adapter le grammage de la couverture qui convient le mieux.

Le tarif lui est tout à fait abordable, un très bon rapport qualité prix selon moi.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A shopper sur le site d’Arioneo, dans ton magasin Padd, ou bien sur le Salon du Cheval où tu pourras faire la connaissance de toute l’équipe Arioneo !

logo arioneo

 

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d'Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Un Commentaire

  1. Retour PingAvis recueillis sur le capteur Orscana - Arioneo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?