LAMOTTE BEUVRON : La mèque du cheval ?

afficheA mon tour de me lancer dans l’aventure des jeux équestres mondiaux  championnats de France de Lamotte Beuvron. Oui Lamotte, j’en entend beaucoup parlé. A vrai dire quand j’étais plus jeune cavalière, j’ai fait les championnats départementaux et régionaux, mais Lamotte : connais pas !  En Aquitaine, ça nous faisait un peu trop de route pour un concours, donc mon centre équestre ne participant pas…. on avait notre petit « rituel » de concours à ne pas manquer. Donc je ne suis pas morte de ne pas avoir connu Lamotte !

Mais pourquoi j’y participe cette année tiens ?

Primo : dans le centre équestre que je fréquente, c’est considéré comme THE championnat à ne pas rater. Le championnat qui t’apporte une notoriété (blague). Secondo : J’ai mon cheval depuis le mois de Janvier, et grâce à lui j’ai retrouvé les terrains de concours que j’avais déserté depuis presque 10 ans (et en plus j’ai même retrouvé le chemin des remises des prix ! ). Tersio :  il ne m’a pas fallu beaucoup de concours pour être « qualifiée pour les championnats de France. Et comme cette année je ne voulais pas prendre ma licence Amateur dès l’acquisition de mon cheval, pour nous laisser le temps de se découvrir, je me suis dit que l’objectif des Championnats de France en Club Elite serait un défi sympa à relever ! Ca nous donne un objectif de travail et moi ça me remet un peu sur le droit chemin ! Alors je vais vous conter sur plusieurs articles mes aventures de Lamotte (et peut être même en temps réel) Dans ce premier article, je vais vous confier comment moi j’apréhende ces championnats, comment je m’y prépare et comment je prépare mon champion.

L’organisation à Lamotte:

Je n’ai jamais mis un orteil dans le centre de la France. (c’est grave ?????) Mon club a réservé des box dans un centre équestre à Brinon sur Sauldre, le centre à l’air pas mal, je vous en dirais un peu plus à mon retour ! Les chevaux dorment donc à 15 min de Lamotte, parfait, pas de cheval qui a chaud sous la tente, pas de cheval dérangé à tout va par les curieux passants, pas de risque de laisser trainer sa selle (toute neuve) et de se la faire chiper. On dort dans ce même centre, on plante la tente. (hum la joie du camping !!! )Bon si je m’étais affolée un peu plus tôt j’aurai peut être trouvé un truc sympa sur Air BnB ! Mais bon le camping me rappellera un peu de ma jeunesse ! Mes épreuves ont donc lieu le vendredi 24, le samedi 25 et peut-etre (si je déconne pas) le dimanche 26 juillet pour la Finale (oui c’est permis de rêver !) J’arrive donc avec mon cheval le jeudi au soir.  Etant n°131; je passerai dans l’après-midi (ce qui me convient moyennement étant donnée la chaleur qui s’abat sur notre pays…)

La préparation de la bête

Bon je me suis offerte une semaine de vacances début Juillet, ça a permis à mon cheval aussi de se reposer !  Bon il a trouvé le moyen de perdre un fer le matin ou je rentre de vacances, mais heureusement mon maréchal a pu passer pour remettre une chaussure ! Bah oui une semaine de vacances mais pas plus quand même ! Le compte à rebours pour Lamotte à commencé ! Au programme de ces quelques jours qui précèdent les championnats: J – 12 : remise en jambe, décontraction, étirement, déplacements latéraux, gymnastique J – 11 : CSO travail sur une ligne de gymnastique (5 obstacles) J – 10 : travail sur le plat avec barres au sol, cavaletti, et finir en extérieur dans un pré avec du dénivelé pour faire le cardio ! J – 9: travail sur une ligne 5 foulée vertical-oxer, et élargir l’oxer progressivement pour pousser le loulou à bien s’étirer. Finir par une balade au pas pour s’oxygéner. J – 8 : travail de décontraction, étirement, déplacements latéraux + cardio J – 7 :  CSO ligne de gymnastique (niveau plus complexe) pour mécaniser doudou J – 6 : Trotting J – 5 :  plat décontraction + cardio J – 4 : CSO réglage, enchaînement + travail option J – 3 : décontraction  + cardio J – 2  : décontraction + cardio J – 1 : plat, décontraction balade. Puis départ en fin de journée pour Lamotte ! Voilà un programme bien complet pour le loulou, qui pour le moment tient une forme Olympique !

A propos Horsyklop

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Un Commentaire

  1. Retour Ping2015. | Horsyklop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?