Tuto Horsecom : calculer le BPM

Salut les amis ! Je reviens cette semaine pour compléter la catégorie dédiée à ce petit bijou Technologique qu’est le Horsecom. Aujourd’hui on va parler BPM. Ca y’est je sens que je vous perd avec mon langage « scientifique ». Le BPM veut dire :BATTEMENT PAR MINUTE. C’est une des options proposées par l’application Horsecom fournie avec le kit.

bpm horsecom

Cette fois nous allons parler rythme et cadence.

Un petit peu de culture avec son lot de définitions !

Cadence : Rythme d’une allure dans une impulsion accrue. Elle suppose régularité, énergie, constance d’attitude, et rondeur des déplacements.Pour bien choisir la musique qui convient à mon cheval à ce pour chacune des allures il m’est apparu essentiel de mesurer le BPM de ma grosse patate !

Et là j’entends encore mon instructeur exilé dans le sud me demander : l’impulstion c’est quoi alors ?

Impulsion : Etat psychique du cheval ayant le désir impérieux de se porter en avant, de répondre avec calme et énergie aux demandes du cavalier. Sans impulsion, pas d’équitation ! (si si je la récitais par coeur  cette définition à l’époque !!! )

Donc oui le Horsecom m’aide tous les jours à travailler mon cheval en cadence tout en préservant son impulsion !

Ca tombe bien, le mois dernier la dernière mise à jour de l’application Horsecom, permet de mesurer la cadence de votre cheval.

Le battement par minute pour quoi faire d’abord ?

C’est intéressant de connaître la cadence précise à laquelle son cheval se déplace. Chaque cheval possède sa propre cadence, plus ou moins lente selon le cheval auquel on a affaire, et même selon l’allure on n’a pas la même cadence (ça paraît évidemment mais je préfère préciser ! ).

Attention à ne pas confondre vitesse et cadence ! Ce sont deux notions liées mais on peut avoir une petite cadence mais un cheval rapide (car il a une grande foulée) et inversement. La cadence correspond au rythme sur lequel les foulées s’enchaînent. Si, comme moi Michel Robert est une de vos référence équestre, vous saurez que pour enchaîner un parcours de C.S.O correctement, il faut trouver LA cadence qui convient le mieux à votre cheval sur les parcours pour ne pas le mettre dans la difficulté. Et garder cette cadence constante n’est pas choses aisée.
Cela permet d’autant plus d’améliorer la qualité de l’allure que l’on travaille, car on définie une cadence de traveil sur laquelle le cheval est obligé aussi de s’y tenir !

Comment ça marche ?

Alors soyons clairs : tu ne peux pas le faire à cheval (j’ai quand même essayé mais j’ai vite vu que c’était compliqué…). Le mieux c’est de faire monter ton cheval et de regarder comment il se déplace. Ou bien de le faire à la longe (si ton cheval est relativement bien éduqué…). A chaque foulée on appui sur le petit bouton. Alors oui, au début on a du mal à se caler sur le rythme du cheval, mais à force on prend le pli.

Comment trouver les bonnes musiques pour son cheval ?

J’ai beau eu chercher moultes applications, logiciels et compagnies de DJ à la pointe de la technologie pour trouver les BPM des 500GO de musiques qui peuplent mon disque dur, mais je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied : trop compliqué, payant, trop long…Pour calculer le BPM des musiques je passe donc par l’application Horsecom.

Mais après de loooongues recherches je peux te diriger vers ce site qui si tu rentres le nom de l’artiste du morceau tu connîatra le BPM. Mais toutes les chansons ne s’y trouvent pas malheureusement. Alors la solution de l’application horsecom devient ton ultime recours ! 

Je tape à la fréquence (la pulsation) et je peux rapidement savoir à quelle BPM correspond le morceau.Et là je remercie grandement mon prof de musique qui m’a bassiné avec les pulsations sur chacune de mes partitions de guitare ! J’avoue, ce genre de notion peut être complétement étrangère pour quelqu’un qui n’est pas musicien.

En somme, la pulsation , c’est le battement (cardiaque), sur lequel est basée la musique. Le tic-tac d’une horloge est une pulsation, le battement du coeur aussi. On peut se saisir de la pulsation dans un morceau à chaque fois qu’on entend un temps fort, qui revient de manière cyclique (généralement c’est la batterie qui frappe la pulsation). Mais parfois, cette pulsation n’est pas jouée par un instruement. La pulsation détermine la vitesse du morceau. Le meilleur moyen de sentir la pulsation serait de marcher sur la musique pour sentir les temps forts de celle-ci.On peut également frapper dans ses mains de façon régulière. Mais Attention ! Ne pas confondre pulsation et rythme. Même si ce sont 2 notions liées : la pulsation elle est régulière, tandis que le rythme lui peut varier.

Pour nos chevaux on choisira des morceaux où l’on peut facilement entendre la pulsation

bpm

Ma playlist du moment.

Comme je suis sympa (et que dans les salles d’attentes j’ai que ça à faire) je vous ai dégrossi un peu le travail voici une petite liste de morceaux que j’ai au préalable sélectionnés.

Pour info voici les BPM relevés sur mon cheval :

Pas : 94

Trot : 145

Galop : 107

 

Voici donc une « petite » sélection de musiques  classée par allure ! J’utilise cette playlist pour un peu « booster » mon gros loulou qui est partisan du moindre effort.

Au pas 

Obligée de monter sur mon cheval sous la musique de ce cavalier !

To be true de Guillaume Canet (91)

Ride de Twenty One Pilots (BPM 75)

Come Together (Les Beatles) (BPM 165)

 

Au trot pour « réveiller la bête »

Au trot je travaille beaucoup la cadence de mon cheval en extension d’encolure, pour l’amener à monter son dos, gagner en rebond. La musique permet de bien le cadencer sur le rythme que je veux.

Lemon tree de Fools Garden (BPM 145)

007 thème de James Bond (BPM 142)

I love you de Woodkid (BPM 146)

Daybreak d’Overwerk (BPM 127)

 

Au galop pour travailler la cadence, mais aussi les transitions pas/galop

Tikiboy de Cats on trees (BPM 110)

Anne wants to dance de Papooz (BPM 101)

Detente/relaxation pour relâcher la pression

Hanging Tree by L.E.J (tirer du thème de Hunger Game) (BPM 89)

Somewhere over the rainbow (BPM 85)

What a wonrdeful world de Louis Armstrong (BPM 76)

 

 

J’espère que ce tuto vous aura permis de mieux prendre en main votre kit horsecom ! Et que cette playlist vous aidera à booster vos petites canailles à sabots ! N’hésitez pas si vous avez des questions !

Et pour ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure Horsecom n’oubliez pas que je peux vous faire bénéficier d’un code promo : AMB1972 qui vous fera bénéficier de 50 euros de réduction !

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d’Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

3 Commentaires

  1. C’est absolument génial !!!!!!

  2. Retour PingLe Horsecom bénéfique pour la récupération de mon cheval ? - Horsyklop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?