Training #1

Pour ce premier épisode, j’ai choisi de vous présenter une ligne de gymnastique.

IMG_2253

J’adore les lignes de gymnastiques car : 

  • c’est simple à monter
  • on a pas trop à réfléchir à cheval !
  • ça travail la position du cavalier
  • les réflexe du cheval et du cavalier
  • et c’est sécurisant ! (oui oui !!! )

Pas besoin de sauter des montagnes, dans la gymnastique ce qui compte c’est (comme son nom l’indique) de gymnastiquer sont cheval, autrement dit : c’est de bouger les fesses de ton cheval sans pour autant le mettre carpette ! Idéal pour mettre en place des points techniques, bosser les combinaisons, les lignes de 5 ou 6 foulées.

L’objectif du jour était d’avoir un cheval tonique sur ma ligne, mais aussi de bien monter mes lignes en 5/6 foulées (car j’ai tendance à me ramolir à l’approche des obstacles dans les lignes ! ). Je me suis donc monté une ligne toute seule contenant un saut de puce, suivit d’un vertical et 5 foulées plus loin d’un oxer.

Le saut de puce suivi du vertical permettent de mettre le cheval dans une dynamique que je dois conserver pendant les 5 foulées précédent l’oxer.

Voici un schéma pour illustrer le montage

exos #1

J’y suis allée en plusieurs étapes;  d’abord avec le saut de puce en cavalettis, barre au sol et 5 foulées plus loin une croix. Cette première étape me permet de vérifier que mes distances sont bonnes ! (mais rien ne vaut un bon décamètre pour tracer des lignes !! )

 

Attention ! Si on monte dans les hauteurs, il faut penser à décaler un peu les obstacles de 5 cm dans la ligne sinon ça devient court ! (car le cheval fait un saut plus gros).Ne pas dépasser 1m sur le vertical, l’objectif est sur l’oxer en bout de ligne.

 

Et comme je fais les choses bien : une petite vidéo de « démonstration » (c’était compliqué pour mon cheval de caler 5 foulées sur la ligne « vertical-oxer » mais on y est arrivé ! )

 

« >

A propos Horsyklop

Clémence est la rédactrice d'Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

3 Commentaires

  1. Dis donc ça a l’air mignon là où tu montes 🙂

    Sinon l’exercice a l’air intéressant mais j’ai toujours le même soucis: on fait comment pour monter des lignes quand on a pas le compas dans l’oeil ? ^^ Le « un grand pas = 1m » c’est vraiment fiable ?

    • Oui c’est tout cosy au milieu des brebis 😉
      Alors le compas dans l’oeil on va dire que ça se travail. Ayant eu par le passé une expérience « d’homme de piste » en concours internationaux, j’ai été assez sensibilisée par l’alignement ! Bien sûr que le grand pas = 1M ça va dépendre de ta longueur de jambe, si c’est passe partout qui fait un grand pas ça va pas faire 1m c’est sûr ! Après moi je me suis amusée (oui j’avais que ça à faire) a regarder combien faisaient mes pas? Et essaye de calibrer sur le mètre ! Après rien ne vaut un bon DECAMETRE ! c’est encore mieux le décamètre, car pour aligner les doubles c’est plus précis (en faisant les diagonales).

  2. Quelles sont les dimensions de ta carrière? C’est sympa comme exercice par contre si la ligne est centrée au milieu de la carrière pourquoi ne l’aborder qu’à une main et tourner toujours à la même main (d’ailleurs en abirdant à main droite cela aurait été bien de tourner à gauche en sortie?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?