Lamotte Beuvron #3 suite et fin d’une épopée fantastique

Bon, j’ai mis du temps à me mettre à la rédaction de cet article, peut être parce que aussi il fallait que je digère, ou que je retombe de mon nuage.

Je ne suis pas championne de France, mais c’est le jeu ! Il ne pouvait il n’y en avoir qu’un et c’était un sacré défi à relever ! Mais on est bon perdants mon cheval et moi !

Premier tour : on sort avec 4 points rageants, sur le CWD, j’ai fait un début de tour super, un cheval bien réactif, mais cet obstacle qui tombait dans une légère descente, j’ai laissé mon cheval « mourir » à l’abord, il a carrément pris la barre dans les genoux  (je m’en veux encore !!!)

Bref, le lendemain il me fallait le Sans faute très vite pour espérer la finale. Un mur en numéro 2, une rivière en 6 et un double en 10 pour 11 numéro…. hum un parcours technique où il fallait bien tourner et garder la cadence.

lamotte j2-19

Pareil un super début de tour, et toujours ce maudit CWD qui cette fois se passe en montée et là c’est le postérieur qui a failli !! Je me ressaisi prend le suivant comme je peux dans l’émotion (la colère aussi) virage serré pour arriver sur le double oxer vertical, et là la barre sur le postérieur. J’en ai beaucoup demandé à mon cheval sur ce tour, et bizarrement j’ai adoré faire ce tour même si j’en sors à 8 points. Au final il y a eu 11 sans fautes sur 141 sur ce tour donc je reste dans la « norme ».
Le ticket pour la finale s’envole, mais je suis fière de mon cheval. Nous formons un couple depuis seulement le mois de janvier. Avec toutes mes péripéties de tondeuses et la rééducation qui s’en est suivi, c’était déjà un sacré défi d’en arriver là.

Et qui plus est, en mettant du rythme pour jouer le chrono, j’ai trouvé mon cheval drôlement plus à l’aise avec du train. Moi qui avait l’habitude de retenir les mobylettes à l’abord des obstacles, le mien est différent, il faut partir avec la rage de vaincre !

Sinon mes impressions sur Lamotte: le site est quand même exceptionnel, nous ne logions pas les chevaux sur place mais dans un centre équestre non loin qui offre des services de qualité (et puis les chevaux sont au calme  ! )

C’est l’usine à gaz quand même ces championnats il y a du monde partout des stands en veux tu en voilà !

J’ai donc craqué : sur les photos de Maindru : 49 euros les 15 clichés, et sur un licol en cuir estampillé d’une plaque avec le nom à rallonge de mon boulet de cheval (bah oui il a trouvé le moyen de me péter son licol en cuir la veille….)

Sinon j’ai eu l’occasion de tester des achats antérieurs durant ces championnats (et je ferai surement un article sur chacun)

– Le pantalon blanc Hors Pilot Xbalance

– Le polo de concours Antilope de la marque Cavaletic (merci Ekibox !!!! )

– Etriers Flex On Green Composite

(vous remarquerez que c’est du 100% made in france !!! )

Bref pas de folies quand même ! Mais Lamotte c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie.

Désormais je me lance dans une saison en amateur avec mon avion de chasse. Et peut être qu’en 2016 j’irai faire le meeting des propriétaires !

Pour votre plaisir :

La vidéo de mes 2 tours ,alternativement filmés de l’extérieur et avec la cambox (milles excuses pour la deuxième version cambox, j’avais oublié de régler l’angle de la caméra…. )

 

 

A propos Horsyklop

Clémence est la rédactrice d'Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Un Commentaire

  1. Retour Pingbilan de l'année de 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?