Bilan 2016

La dernière semaine de l’année c’est l’occasion de faire le BILAN. Une sorte de tradition, que je me suis faite moi-même. Oui je suis un peu perchée je l’avoue ! Faisons donc le bilan de cette année 2016.

2016 : un grand cru ?

dublette galop

Enfin, pour moi je ne saurai dire si 2016 fut bonne ou mauvaise…

A vrai dire, cette année là je n’ai point fait de séjour aux urgences (enfin je retiens mon souffle il me reste encore quelques jours à tenir !!! ). Car, j’ai un peu un abonnement aux accidents les plus loufoques :

  • 15 points de suture pour une tondeuse un peu maladroite (oui c’est la machine qui a été maladroite pas moi !).
  • 9 points de suture au talon d’achille pour un baptême de l’air en VTT (la bonne idée du chéri pour tenter de me draguer à l’époque ! ),
  • une main fracturé lors de ma plus lente chute à cheval (oui je suis tombée au ralenti et je me suis blessée, un comble !!!! )
  • une cheville double entorsée suite à une chute d’un rempart Espagnol (ne me demandez pas de vous raconter l’histoire : l’affaire est classée SECRET DEFENSE).
  • je ne vous parlereai pas de mes 6 dents cassés, arcades et nez fracturés lors de ma folle aventure en vélo tracté

Bref, vous comprendrez que pour moi c’est une victoire de ne pas avoir passé une seule journée aux urgences (car oui l’attente chez moi aux urgences se compte en journée…)

Sur le plan équestre

Avec Tinka’s

Je suis plutôt satisfaite de mon évolution avec Tinka’s… on franchit de gros palliers, je prends confiance, et j’affine mon équitation. Car mon cheval a beau être une « assurance tout risque » en concours, il ne pardonne RIEN. Il a le sabot leste l’affreux ! Il ira cependant, jusqu’à sauter un chandelier à l’arrêt s’il le faut… monsieur ne s’arrête JAMAIS ! Je suis plutôt fière de notre évolution de notre complicité, il me comprend d’un simple regard… c’est fou !

classement 2016

En compétition, nous nous classons deux fois sur trois, ce qui, en somme, est une bonne stat’ pour quelqu’un qui reprend la compétition amateur. On a encore pas mal de réglages avant de ramener quelques coupes mais on pourra espérer tirer profit de tous ces enseignements l’an prochain ! Et puis pour moi, l’essentiel est de me faire plaisir avec mon cheval. De voir que le travail que j’apporte paye !

derby cross 2016La découverte de l’année avec mon cheval fut les Derby-Cross. J’adore participer à ces épreuves. On voit vraiment les qualités du couple. Mon cheval a vraiment donné le meilleur de lui-même sur chacune des épreuves auxquelles j’ai participé. J’en referai l’an prochain, et ça me donnera peut être le goût de toucher un peu au CCE. (mais pour ça il va falloir que j’affine mon dressage et que mon chameau de cheval arrête de secouer la tête pour dire  » non pas une épaule en dedans ENCOOOOOOOORE «  )

La belle rencontre de l’année 2016

Une belle rencontre, je dois dire, est celle de Je Neiro : vous savez ce « petit » 5 ans d’1m76 qui se croit sur une 130 sur un parcours de 95 cm. Lui aussi fait parti des mes petites victoires. On a réussi à le débloquer, à le remettre en confiance avec l’homme. Le Horsecom nous a permis de le relâcher d’autant plus, il avait vraiment beaucoup d’appréhension, et dès qu’on lui a mis sur les oreilles il se fiait à nous.. relâché.  Il a un coeur encore plus gros que lui, et j’ai des projets plein la tête pour lui. Mais je ne veux pas aller trop vite, seul lui me dira quand il sera prêt à aller plus loin.

Niveau santé de mon cheval

Je touche du bois, des pattes de lapins, des fers à cheval de partout, mon cheval n’a rien déclaré. Que cela continue ainsi, car c’est ma plus grande hantise. Bon mis à part ses galères de pieds dûes à ses ferrures. Mais depuis mon changement de maréchal je constate une nette amélioration des pieds de mon cheval, ils sont plus solides, et la ferrure bats des records de durées (on va arriver à faire 7 semaines du jamais vu depuis que j’ai Tinka’s !!). Les pieds de mon cheval demandent une certaine rigueur en entretien, mais au fil des mois on en tire les bénéfices.

Personnellement

On va dire que les fins d’années sont pour moi difficiles à vivre. Tout simplement parce qu’il y aura toujours l’absence de mon papa parti trop tôt. Je n’y peux rien, j’avance comme je peux, mon cheval, le blog, ma vie professionnelle m’aident à avancer. Et au fil des années je me sens plus armées pour affronter ce « chamboulement ».

Car c’est là tout un chamboulement de vie, on grandit pensant qu’il sera toujours là, qu’il me verra en robe blanche un jour, qu’il m’aidera à refaire ma cuisine l’été, qu’il amènera ses petis enfants au zoo et paf un jour tu découvres que tout cela tu ne le vivras pas. La vie est injuste, mais cet épisode m’a appris que je devais la vivre doublement parce qu’un jour ça fait PSCHIIIT. Alors je prends les choses positivement en m’émerveillant de toutes les beautés de la vie, du moindre lever de soleil que je puisse admirer, au petit lièvre qui gambade dans les champs, jusqu’à  la lune géante qui illumine mes séances avec Tinka’s le soir après le travail. La vie est belle, j’en profite à chaque instant, en ignorant tout ce qui pourrait entâcher la beauté de ce qui nous est donné.

Sur le plan du blog.

blog horsyklop journal du'ne éclopée maladroite

Je pense pouvoir dire que ce fut une année pleine de réussites. Et ça je le dois à vous tous qui me lisez me soutenez, me suivez m’inspirez. Merci, merci, merci, jamais je n’aurai pensé avoir autant de retours positifs sur mon blog. Et je suis d’autant plus heureuse de voir que mes « aventures »  mes « crash tests » et même maintenant mes vidéos, plaisent. Mon blog me permet de vivre des choses que je n’aurai pas imaginé vivre un jour, de rencontrer des personnes que je n’aurai jamais eu l’occasion de connaître. J’aime ce que je fais pour le blog, je crois même que je me suis prise de passion !

Je vais tâcher de continuer ainsi, en privilégiant la qualité à la quantité. Sachez que je ne fais pas de course folle à la popularité. Je préfère avoir un lectorat de qualité (soyez en sûrs : vous êtes tous de très grande qualité 🙂 )

Merci à tous et continuez ainsi, n’hésitez pas à me suggérer des idées, ou poster des commentaires sur mes articles. Mon blog est surtout là pour découvrir, partager, échanger …

Je tenais également à remercier toutes ces marques qui m’ont fait confiance. Que cela soit pour l’organisation de mon concours photo en Octobre, ou bien pour tous les crash test que j’ai pu faire grâce à elles ! Je découvre les marques du côté des coulisses et ça me passionne d’autant plus. J’aime savoir comment un produit est imaginé, conçu, commercialisé… Je trouve ça pasionnant, encore plus quand ça sort d’une tête Française  (oui n’oublions pas mon chauvinisme !).

 

Les 5 choses que je retiens de 2016

  • Ma deuxième place au Derby Cross
  • Les balades en amoureux avec mon chéri et nos chevaux
  • La rencontre de Je Neiro
  • Le virus qui m’a pris pour mon blog !
  • Mes lecteurs qui me suivent et sont présents !

Et vous quel est votre bilan ?

A propos Clémence

Clémence est la rédactrice d'Horsyklop. Cavalière depuis sa plus tendre enfance, elle enchaîne les maladresse équestres (dont la plus risquée fut une coupure à la tondeuse ! ). Elle vous confie ici certaines de ses aventures; mais aussi des tests de différents produits. Elle prône pour le 100% Naturel, et adore le MADE IN FRANCE (oui nous avons un beau pays ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?